Fugue dans la vallée de Ferghana Ouzbek, 3 jours/2 nuits

Circuit: 3 jours/2 nuits
PAYS: VOYAGE EN OUZBÉKISTAN

Fugue dans la vallée de Ferghana Ouzbek, 3 jours/2 nuits

La vallée de Ferghana, avec ses lignes de frontières très spéciales, est une partie à part de l’Ouzbékistan. Voyager dans la vallée de Ferghana, le potager et le grenier d’Ouzbékistan, c’est d’aller vivre le quotidien avec des ouzbeks.

Jour   1    Tachkent - Kokand - Richtan - Fergana

Route pour traverser le col vers KOKAND. Visite du palais de Khoudoyar-Khan, de la mosquée Djami et du mausolée de Modari Khan. Continuation sur RICHTAN, patrie de la céramique. Arrivée à Fergana.

Jour   2    Fergana - Margilan - Kouva - Andijan-Fergana

Route vers MARGILAN (13km) pour visiter la fabrique de soieries. Continuation sur KUVA, site archéologique de l’époque sogdienne. Suite du voyage à ANDIJAN et visite de son marché haut en couleurs. Balade dans le parc Babur, visite de la mosquée Juma et du mausolée consacré au dernier des Timourides. Retour à Fergana.

Jour   3    Fergana - Tachkent - Ourgentch - Khiva

Retour à TACHKENT. Arrêt à Dangara pour visiter l'atélier de sculpture sur bois. Transfert à l'aéroport et envol du soir pour Ourguentch. Accueil et transfert à Khiva, installation à l’hôtel.

Tachkent

Capitale de l’Ouzbékistan, vieille de 2 000 ans, jadis centre de négoce, sa situation au

croisement des routes caravanières reliant l’Europe et les Indes éveilla la curiosité de nombreux

conquérants (Gengis Khan XIe s.). Elle fut particulièrement détruite lors du dernier séisme de 1966, rénovée récemment. Visite : Complexe Khast-Imam qui se trouve au cœur de vieux Tachkent ; la Medersa

Barakhan, magnifique monument du XVIe siècle et siège du grand mufti d’Asie Centrale;

la mosquée Tellia Cheikh - principale mosquée du vendredi de la ville avec sa belle bibliothèque;

le mausolée de Kaffal Ach Chachi (XVIe siècle) où se trouve la tombe d’un docteur de l’islam,

philosophe et poète. Visite de l'ancienne résidence du diplomate russe Polovtsev qui abrite

aujourd’hui le musée des arts décoratifs. Tour panoramique: La Place de l'indépendance, le Square Amir Timour, la Place du Théâtre, la Medersa Koukeldache.


Chakhrisabz

Les vestiges du palais d’Ak-Sarai : Ak, littéralement signifie blanc mais s'entendait

comme noble, car le blanc n'était aucunement la couleur du palais de Tamerlan

dont les murs étaient couverts de majolique azur et bleu foncé. Les ruines du

portail du palais sont immenses - 30 mètres - et encore couvertes de carreaux

de majolique, mais la voûte de vingt-deux mètres de hauteur n'a pas résisté à

l'attraction terrestre. La Mosquée de Kok Goumbaz construite par Oulougbeg.

Avant rénovation, il ne restait que la coupole intérieure qui avait 22 mètres de

hauteur, elle en fait aujourd'hui 36. Elle a donné son nom à la mosquée: Kok

Goumbaz signifie "coupole bleue". La Mosquée de Kharzet Imam a pris le nom

d'un saint du VIIIe siècle dont Tamerlan aurait rapporté le corps de Bagdad. Le

Mausolée Gumbazi-Seidan construit par Oulougbeg en 1437 pour sa famille,

ce mausolée d’une forme carrée est comme un écho en miniature de la mosquée

qui lui fait face. L'intérieur est superbement décoré de fresques géométriques, épigraphiques et florales.





Suggestions de voyages

L'évocation des noms de l'Ouzbékistan et de Samarkand provoque déjà le voyage sur la route de la Soie. Situé au centre de l'Asie Centrale, l'Ouzbékistan ou le rêve turquoise fascine par ses cités antiques multicolores, ses bazars sortis tout droit des Mille et Une nuits, ses déserts arides où surgissent encore quelques forteresses remplies de légendes, ses champs de coton à perte de vue et l'image stoïque des rives de la mer Aral. Il suffit de fermer les yeux pour revoir apparaître Tamerlan et ses troupes de cavaliers disparaitre dans la poussière du désert de Kyzyl Kum. Voyage en Ouzbékistan, c'est aussi de se perdre à Tachkent avec les codes soviétiques qui ne sont pas prêts de s'effacer. Bluffant et irréel parfois