Fugue au canyon de Pangandaraan, de Bandung à Jogjakarta, 4 jours/3 nuits

Durée: 4 jours/3 nuits
PAYS: Voyage sur mesure en Indonésie

Fugue au canyon de Pangandaraan, de Bandung à Jogjakarta, 4 jours/3 nuits

Pour voir des paysages époustouflants, il suffit de rajouter cette fugue à un Prélude Java - Bali. Cette dernière promet une plongée dans la faune et la flore indonésienne pour une expérience toute particulière d'un séjour sur-mesure en Indonésie.

Jour   1     Bandung - Pangandaraan

Route pour Pangandaraan, une réserve nationale près de Bandung où l'on peut observer buffles sauvages, daims, gibbons et nombreux oiseaux. Visite du village (Kampung) de Naga, un village javanais typique. Nuit à l'hôtel Surya Pesona

Jour   2     Pangandaraan

Journée d'activité dans le parc avec la visite du spectaculaire Green Canyon.

Jour   3     Pangandaraan Beach - Jogjakarta

Retour à Jogjakarta en voiture avec différents arrêts en route. Nuit à l'hôtel (la nuit étant comprise).

Maumere

La baie de Maumere est une ouverture magnifique sur la mer de Florès et le paradis des plongeurs. Les alentours invitent à la détente sur l'une des plages immaculées, ou au contraire à l'aventure en partant à l'ascension du volcan Egon, en randonné dans la jungle ou en découvrant les fonds marins avec palmes et tuba.


Kumai

Kumai est la porte d'entrée du parc national de Tanjung Puting, un sanctuaire pour les orangs-outans dans lequel vous pourrez en découvrir un peu plus sur ces grands primates et la nécessité de leur protection. 

Suggestions de voyages

Dix sept mille îles forment l'archipel, mais un voyage en Indonésie se concentre sur le quatuor Java - Bali - Lombok - Célèbes. Des itinéraires classiques pour découvrir Java avec ses temples et ses volcans, Bali avec ses traditions hindoues et ses rizières, Lombok et ses plages, Célèbes et la culture des pays Toraja. Depuis peu, on va jusqu'à Florès (les petites îles de la Sonde) tandis que Sumatra, très riche en cultures et en beaux panoramas et le mystérieux Irian Jaya sont réservés aux voyageurs vraiment avertis dont quelques Nostaliens chanceux