Fugue coloniale (depuis Santa Cruz), version 2, 2 jours/1 nuit

Durée: 2 jours/1 nuit
PAYS: VOYAGE EN BOLIVIE

Fugue coloniale (depuis Santa Cruz), version 2, 2 jours/1 nuit

Une aventure en Bolivie ? Durant la belle saison, venez vivre de belles émotions en Bolivie au sein du Los Fierros Camp.

Jour 1  Santa Cruz - Yotau - Ascension

Une balade à travers les villes où se mélange beaux paysages panoramiques, anciennes églises et villes: Cotoca et Pailas, San Ramon, Trinidad et Ascension de Guarayos

Jour 2  Ascension - Urubicha - Yaguaru - Santa Cruz

Départ pour Urubicha et visite de la fabrique des violons (les mêmes seront utilisés par les orchestres du Festival Baroque), visite du lagon de la Rio Blanco. Retour à Santa Cruz.

Parc National Madidi

Situé dans la région Nord de la Bolivie, le Parc National de Madidi est un sanctuaire où l'on trouve une grande variété d'écosystèmes ainsi que quatres lacs. Cette réserve naturelle possède également une faune et une flore très variées et fait partie d'un territoire indigène de 150 000 hectares.


Potosi

Potosi: Fondée en 1545 suite à la découverte de l’immense gisement de métaux précieux du Cerro Rico, l’opulence de cette cité et de l’empire espagnol se fit au prix des milliers de vies indiennes. Certaines mines sont encore en activité et les conditions de travail, bien que meilleures qu’alors, y sont toujours terribles. La ville garde de cette époque de nombreux palais et églises à la somptueuse architecture coloniale ouvragée, dans son centre historique classé au Patrimoine Mondial par l’UNESCO. Potosi, charmante ville bâtie sur une pente abrupte où vous pourrez visiter: le vieux quartier de Kantumarka, la plaza principal, la cathédrale et la Casa de la Moneda, la Calle Bolivar, le boulevard Potosinos, la mine Cerro Rico. 



Suggestions de voyages

Le voyage en Bolivie rime souvent avec celui dans les Andes très haute, l'Altiplano, puisque dans la vie d'un grand voyageur, on ne peut se passer de ce passage au salar de Uyuni et le Sud Lipez, on ne peut se passer de cette sensation lunaire et de l'origine du monde à plus de 4000 mètres là haut, là où le ciel est riche d'étoiles mais l'air est pauvre d'oxygène. On ne se remet jamais totalement une fois revenu sur terre de cette couleur pourpre des lagunes et des flamants roses, de ce bleu du ciel et d'autres lagunes, de ce blanc de neige des cimes et d'autres lagunes encore, de ce brun minéral des déserts de pierre... Peu de voyageurs vont au-delà de cette route andine, ou s'écarte à peine jusqu'à Potosi et Sucre. Mais si l'on pousse un peu son accélérateur et que l’on descend dans le Yungas, on découvrira un autre voyage en Bolivie