Fugue coloniale au Minas Gerais, version courte, 5 jours/4 nuits

Circuit: 5 jours/4 nuits
PAYS: VOYAGE AU BRESIL

Fugue coloniale au Minas Gerais, version courte, 5 jours/4 nuits

La Brésil possède un patrimoine colonial prolifique, profitez-en pour concevoir un séjour sur-mesure au Brésil sur le thème des villes coloniales. Belo Horizonte, Ouro Preto, Conghonas, Tiradentes sont vos étapes sur la route de votre séjour au Brésil.

Jour 1   Belo Horizonte - Ouro Preto

Arrivée à Belo Horizonte. Visite de la ville et du quartier de "Pampulha" ou vous pourrez admirer l'église de São Francisco de Assis, la "Casa do Baile", le Yacht Club et le Musée d'Art Contemporain. Puis visite du pitoresque village de Sabara, continuation de la route pour Ouro Preto.

Jour 2   Ouro Preto - Mina de Passagem - Mariana - Ouro Preto

Visite d'Ouro Preto: Ses rues pavées et pentues, ses vieilles demeures coloniales, ses monuments, les églises de Saint François d 'Assise ou de Notre Dame du Pilar, son art baroque et colonial typiquement brésilien font d'Ouro Preto un trésor d'histoire et d'architecture. Départ vers la mine d'or de Passagem conservée comme témoignage et descente de plus de cent métres au cœur de cette gigantesque fourmilière phantomatique. Puis visite de de la mine de Topaze à ciel ouvert toujours en activité. Après le déjeuner route en direction de la bourgade montagnarde de Mariana

Jour 3   Ouro Preto - Conghonas - Sao Joao del Rey - Tiradentes

Départ pour Conghonas afin de visiter le magnifique sanctuaire de Bom Jesus do Matosinhos et son Chemin de Croix aux douze superbes chapelles sculptées. Puis visite de Sao Joao del Rey et de l'église de Sao Francisco de Assis avant de poursuivre jusqu'à notre pousada à Tiradentes.

Jour 4   Tiradentes

Au gré de votre humeur balladez vous au travers des ruelles pentues de Tiradentes et resentez l'atmosphére coloniale qui subsite en son sein. Au coin d'une rue découvrez de petites églises, échoppes, jardins ou patios dissimulés dans une végétation tropicale luxuriante, restez bouche bée devant la finesse de l'architecture baroque de cette cité ou nombre d'artistes trouvent leur inspiration.

Jour 5   Tiradentes - Belo Horizonte

Départ en avion par l'aéroport de Belo Horizonte

Les chutes de l'Iguaçu (sud)

Prenant sa source dans les montagnes côtières du Parana et du Santa Catarina, le Rio Iguaçu serpente vers l'ouest sur 600 km. Il s'élargit majestueusement et contourne une magnifique forêt avant de plonger dans le vide. Plus larges que les chutes Victoria au Zimbabwe, plus hautes que celles du Niagara (jusqu'à 80 m) et plus belles qu'elles. On compte 275 chutes qui s'étalent sur plus de 3 km de large. Le moment idéal pour vous y rendre est d'août à novembre. En effet, de mai à juillet, le niveau de l'eau est trop élevé.

Chapada Diamantina

L'un des plus beaux parcs Naturels de Bahia. Reliefs accidentés avec des canyons, des grottes, des cascades et des piscines naturelles et limpides. Les possibilités de randonnées sont multiples et remplis de surprises devant la beauté de la nature fort développée.





Suggestions de voyages

Seize fois la France, ainsi on ne peut pas ‘faire’ le Brésil en un voyage de trois semaines. Si l'on dit que le voyage au Brésil ressemble à un voyage à travers un continent, on n'exagère absolument pas. Et quelle diversité de l'immensité, ne serait-ce que le paysage : on songe à faire une petite incursion dans l'énorme Amazonie, on parcourt le faux air de désert du parc de Lençois Maranhenses, on s'attarde un peu sur la route sauvage du Nord Est dans les dunes de Jericocoara, on file sur l'immense côte dont quelques villes célèbres telles que Salvador de Bahia ou Rio, sans oublier Paraty et les douceurs et les baleines de la côte Sud vers Florianopolis. Mais a-t-on le temps de faire un voyage dans les terres, au célèbre Pantanal d'abord, puis à Brasilia, puis les Chapadas les uns aussi grandioses que les autres..., j'ai omis de citer au passage les chutes d'Iguaçu. Vous avez compris, pour découvrir le Brésil, trois à cinq voyages sont nécessaires pour connaître le minimum, et c'est difficile de faire un choix.