Trek entre Chili et Bolivie, 22 jours/19 nuits

Circuit: 22 jours/19 nuits
PAYS: Voyage sur mesure au Chili

Trek entre Chili et Bolivie, 22 jours/19 nuits

Ici on est au cœur des Andes, dans les contrées inhospitalières aux paysages somptueuses, au prix des journées de marche. Pour les trekkeurs chevronnés ou aventuriers dans l’âme.

Jour    1    Paris - vol de départ

Envol au départ de Paris à destination de Santiago du Chili sur une compagnie régulière.

Jour    2    Santiago du Chili

Accueil et transfert au centre ville. Visite de la place d'Armes, de la cathédrale, du marché central et balade en funiculaire sur la colline San Cristobal. Très beau panorama sur la ville, avec la cordillère des Andes en toile de fond. Hôtel.

Jour    3    Santiago - Arica - Vallée Azapa - Arica

Vol pour Arica. Accueil et transfert à l'hôtel. Déjeuner. Découverte de la vallée d'Azapa. Visite du musée archéologique San Miguel de Azapa qui retrace 10 000 ans d'histoire locale (civilisation Chinchorro). De retour à Arica, visite de l'église San Marcos édifice construit par la société Gustace Eiffel à la fin du XIXe siècle. 2h de route. Hôtel.

Jour    4    Arica - vallée de Lluta - Putre (3500 m)

Départ matinal pour la vallée de Lluta et le village de Putre. En chemin, découverte des cactus candélabres, visite du village aymara de Socorama et de ses cultures en terrasses. 4h de route. Marche d'acclimatation au pied des Nevados de Putre. Residencial.

Jour    5    Putre (3500 m) - Parc de Lauca - Lagunas Cotacotanis (4300 m) - Putre (3500 m)

Découverte du parc national de Lauca, réserve d'une faune abondante : lamas, alpagas, vigognes, vizcachas et une grande variété d'oiseaux. Route jusqu'au lac Chungara, miroir de volcans majestueux : Parinacota (6300 m), Pomerape (6250 m) et Sajama (6500 m). Marche au bord des lagunas Cotacotanis jusqu'au village de Parinacota. Visite de son église du XVIIe siècle. Retour à Putre. Au total 3 à 4h de route. Residencial.

Jour    6    Putre (3500 m) - Salar de Surire (4250 m)

Départ pour la réserve nationale Las Vicuñas. Visite du village de Guallatire. Poursuite jusqu'au salar de Surire. Marche au cœur de paysages insolites et bain dans les sources thermales de Polloquere. 4/5h de route. Refuge ou camp.

Jour    7    Salar de Surire (4250 m) - Enquelga (3850 m)

Splendide traversée au cœur des paysages de l'altiplano avant d'atteindre la laguna Arabilla. Marche jusqu'au village d'Enquelga (300 m de dénivelée). Superbe vue sur le volcan Isluga et l'altiplano bolivien. 4/5h de route. Refuge ou camp.

Jour    8    Enquelga (3850 m) - Jirira (3650 m)

Après un court trajet, visite du très beau village d'Isluga. Poursuite jusqu'à Colchane, village frontière entre le Chili et la Bolivie. Traversée du salar de Coipasa. Arrivée à Jirira, petit village situé au pied du volcan Thunupa sur les rives du Salar d'Uyuni. 5/6h de route. Refuge ou camp.

Jour    9    Jirira (3650 m) - volcan Thunupa - rives du Salar (3700 m)

Lever matinal et court transfert. La randonnée débute à 3900 m et s'achève sur le bord du cratère à 4800 m : superbe vue sur le salar et les pics rocheux du Thunupa (5200 m). Au retour, visite d'une ancienne tombe pré inca où momies et céramiques sont encore bien conservées. Traversée du salar et installation dans un petit Hostal. 4h de route.

Jour    10    Ilots du salar - San Pedro de Quilmes (3700 m)

Cap sur les îles Incahuasi puis Pescado, véritable mirador de ce désert de sel. Marche sur ces îlots au milieu de cactus géants. Poursuite de cette traversée spectaculaire et installation au refuge de San Pedro, à quelques km du salar. 5/6h de route. Refuge.

Jour    11    San Pedro de Quilmes (3700 m) - Volcan Irupuntunco (5000 m) - San Pedro de Quilmes (3700 m)

Départ matinal. La randonnée débute au pied du volcan à 4300 m après 3h de jeep. La vue sur un impressionnant cratère de soufre est la récompense de tous ces efforts. En fin d'après-midi, bain possible aux thermes de Caña. (au total, 5/6h de route). Refuge San Pedro.

Jour    12    San Pedro de Quilmes (3700 m) - Refuge Quetena - Vallée des Rochers - Refuge Quetena

Journée plus tranquille dans la vallée des Rochers et marche dans le canyon du Belvédère. Découverte de peintures rupestres. Installation au refuge Quetena 5/6h de route.

Jour    13    Refuge Quetena - Volcan Uturunco (6080 m) - Refuge Quetena

Lever matinal. Une heure de piste jusqu'au départ du trek. Selon conditions d'enneigement, possibilité d'ascension du volcan (6080 m) ou chemin jusqu'au col (5700 m). Très belle vue sur une multitude de lagunes. Refuge Quetena.

Jour    14    Refuge Quetena - Laguna Colorada - Laguna Verde

Cap vers le sud et la laguna Colorada (4300 m), où on peut admirer les icebergs de sel et les flamants roses. Randonnée inoubliable sur les rives de la lagune. Poursuite jusqu'aux geysers ; baignade possible dans les thermes de Sol de Mañana. Puis, route vers la laguna Verde au pied du volcan Licancabur. Route : 4/5h. Refuge ou camp.

Jour    15    Laguna Verde, tranfert - San Pedro de Atacama (2400 m)

Après un court transfert au pied du Licancabur, descente en direction de la laguna Verde et marche le long des rives jusqu'au "mirador" d'où on peut admirer les changements de couleurs de la lagune. Baignade possible dans les thermes tout proches. Route vers la frontière chilienne (1h30). Arrivée au village de San Pedro de Atacama. Hôtel.

Jour    16    San Pedro de Atacama (2400 m) - Vallée de la Lune (2500 m) - San Pedro de Atacama (2400 m) - Tumbre (3900 m)

Après un court transfert, une belle marche s'annonce dans la cordillère de sel au milieu d'étonnantes formations géologiques. Transfert dans l'après-midi dans les environs de Tumbre. 2h30 de route. Camp.

Jour    17    Tumbre (3900 m) - volcan Lascar (5200 m) - San Pedro de Atacama ( 2400 m)

Cap vers la laguna Lejia (4500 m) au pied du volcan Lascar. Ascension matinale de ce volcan actif. Spectacle unique après 600 m de dénivelée : d'un côté le cratère et ses fumeroles, de l'autre les paysages grandioses de la laguna Lejia sur fond d'altiplano multicolore. Retour à San Pedro. 4h de route. Hôtel.

Jour    18    San Pedro de Atacama (2400 m) - Geysers del Tatio (4325 m)

Matinée libre ; visite de San Pedro et de son musée archéologique. Après le déjeuner, route pour l'altiplano, les geysers del Tatio. 4h de route. Refuge ou camp.

Jour    19    Geysers del Tatio - Calama - Santiago

Balade au lever du soleil au milieu d'un champ de jets de vapeur sur ciel azuré, un beau spectacle. Transfert à l'aéroport de Calama. En route, visite des petits villages aymaras de Caspaña et de Chiu Chiu. 3h de route. Vol pour Santiago. Hôtel.

Jour    20    Santiago - Valparaiso - Santiago

Excursion à Valparaiso : funiculaire du Mont Cerro Artilleria, musée "à ciel ouvert" (peintures murales), maison de Pablo Neruda… 4h de route. Hôtel.

Jour    21    Santiago - vol de retour

Matinée libre à Santiago. Transfert aéroport et vol de retour en direction de Paris.

Jour    22    Paris

Arrivée à Paris.

Antofagasta

L'histoire de la création d'Antofagasta n'est pas conventionnelle. Son développement a été fortement lié aux richesses naturelles de la région : mines de cuivre, salpêtre… C'est le cas typique d'une ville champignon qui a su résister au temps et construire une activité économique durable. Depuis, l'économie d'Antofagasta est restée fortement dépendante du précieux minerai (cuivre) mais s'est aussi considérablement industrialisée, la ville devenant même la cinquième en importance du pays.


Cerro Unitas et le Géant d'Atacama

Ce mont est un cône parfait sur lequel on distingue le géant d'Atacama, qui représente une autorité indigène  avec une couronne de plumes et un masque de félin. A sa gauche, on remarque un saurien qui le relie "au monde d'un bas", la terre de Pachamama. A sa droite se trouve son bâton de commandement et, à la hauteur de ses genoux, on peut voir des ornementations de plumes. Cette figure daterait de l'an 900. Avec ses 86 mètres de largeur, elle est sans doute le plus grand des géoglyphes.



Suggestions de voyages

Un voyage au Chili évoque quelques noms qui enchantent tous les globes trotter : le désert de Atacama, ces terres les plus arides du monde, l'île de Pâques et ses mystérieux moai, la Patagonie et les fjord chiliens en bateau entre les Quarantièmes rugissants et les Cinquantièmes hurlants... Cette nature à la fois généreuse et rude est l'attrait touristique de ce pays qui fait plus de cinq mille kilomètres de longueur du nord au sud. On y découvrira d'autres lumières plus éclatantes et plus douces dans la région des lacs ou sur l'île de Chiloé, en faisant de nombreux aller-retour avec l'Argentine, oui, puisque les possibilités de combiner avec l'Argentine sont nombreuses et offrent aux voyageurs possédant un peu de temps de magnifiques paysages et panoramas