Prélude hondurien, 16 jours/14 nuits

Circuit: 16 jours/14 nuits
PAYS: HONDURAS

Prélude hondurien, 16 jours/14 nuits

Le Honduras est un pays d’Amérique du Sud qui a aussi bénéficié des vestiges Mayas. Ce prélude hondurien établi à la carte spécialement pour nos clients, vous emmène visiter les sites archéologiques Mayas, mais aussi la côte caribéenne qui berce le nord du pays. De Copan à Tela, passez par le village de Garifunas de Triunfo de la Cruz où vous pourrez découvrir le mode de vie de ses habitants.

Copan - Tela - Triunfo de la Cruz - Tela- Punta Sal - Tela - Ceiba - Roatan - Tegucigalpa

Prix: 1820€/personne, pour un départ en février 2015, base 2 passagers. Hors vols internationaux.

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts (en voiture et en ferry), la location de voiture, les vols intérieurs.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.

DEROULEMENT DE SEJOUR

Jour   1     Copan

Transfert à Copan. Arrivée, transfert à l'hôtel. Libre.

Jour   2     Copan

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Suggestions: Visite de Copan Ruinas, l'un des plus extraordinaires sites archéologiques Mayas qui date de 1200 ans avant J.C., classé par l'Unesco. Vous pourrez visiter l'Acropole, le Temple XI, l'autel Q érigé par Yac-Pac le dernier roi de Copan, puis, visite du musée.

Jour   3     La vallée de Copan

Randonnée dans le village typique de la vallée de Copan, La Pintada, où vivent Les Chortis, peuple déscendant des Mayas. Puis visite de l'éco-Hicienda San Lucas et des vestiges de l'ancien hôpital Mayas.

Jour   4     Copan - Baie de Tela

Route pour la baie de Tela, découverte de sa végétation extraordinaire (cocotiers, palmeraies et bananeraies).Visite du village Garifunas de Triunfo de la Cruz, où vous pourrez également découvrir leur mode de vie et profiter de l'ambiance afro-caribbéen et chaleureuse de cette communauté.

Jour   5     Tela - Triunfo de la Cruz - Tela

Transfert à Triunfo de la Cruz et journée libre sur place. Retour à l’hôtel en fin de journée.

Jour   6     Tela - Punta Sal - Tela

Excursion en bateau vers le parc national de Punta Sal, l'un des plus beaux parcs du Honduras qui fut auparavant le repère des pirates dont celui de l'incroyable William Parker. Vous pourrez ainsi découvrir la faune et la flore des Caraïbes : poissons multicolores, récifs, singes hurleurs.

Jour   7     Tela - Ceiba

En début d’après-midi, transfert à Ceiba. Libre.

Jour   8     Ceiba - Roatan

Transfert à l'aéroport. Envol pour Roatan.

Jour   9     Roatan

Séjour sur l'île de Roatan en petit-déjeuner.

Jour   10   Roatan

Séjour sur l'île de Roatan en petit-déjeuner.

Jour   11   Roatan

Séjour sur l'île de Roatan en petit-déjeuner.

Jour   12   Roatan - Tegucigalpa

Transfert à l'aéroport, envol pour Tegucigalpa.

Jour   13   Tegucigalpa

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Jour   14   Tegucigalpa

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Jour   15   Tegucigalpa

Transfert à l'aéroport, envol pour Paris.

Jour   16   Paris

Arrivée à Paris.

L'archipel de la Bahia

Les trois îles Roatán, Guanaja et Utila situées à 50 km au large de la côte nord du Honduras prolongent la barrière de récifs du Belize. Elles offrent de magnifiques sites de plongée. Leur économie repose en grande partie sur la pêche, mais le tourisme commence à se développer. Utila dispose d'aménagements touristiques bon marché tandis que Roatán rejoint progressivement Guanaja sur un marché plus haut de gamme. La plupart des voyageurs séjournent à West End sur Roatán, néanmoins Utila reste l'île la moins chère.
Outre la présence attestée des Mayas, on sait que Christophe Colomb aborda à Guanaja en 1502. Plus tard, les Espagnols réduisirent les indigènes en esclavage et les envoyèrent dans les plantations de Cuba ou dans les mines d'or et d'argent du Mexique. Les pirates britanniques, français et hollandais vinrent s'y installer, suivis par les Garífunas déportés de l'île de Saint-Vincent par les Britanniques à la suite d'une révolte. A de nombreux égards, ces îles demeurent davantage tournées vers la Grande-Bretagne et les Etats-Unis que vers le continent hondurien. On y parle un anglais fortement empreint d'antillais.
Outre la présence attestée des Mayas, on sait que Christophe Colomb aborda à Guanaja en 1502. Plus tard, les Espagnols réduisirent les indigènes en esclavage et les envoyèrent dans les plantations de Cuba ou dans les mines d'or et d'argent du Mexique. Les pirates britanniques, français et hollandais vinrent s'y installer, suivis par les Garífunas déportés de l'île de Saint-Vincent par les Britanniques à la suite d'une révolte. A de nombreux égards, ces îles demeurent davantage tournées vers la Grande-Bretagne et les Etats-Unis que vers le continent hondurien. On y parle un anglais fortement empreint d'antillais.



La Mosquitia

Cette vaste région inaccessible du Nord-Est du Honduras est peuplée de petits groupes d'Indiens Mosquitos, Payas et Sumos. Les voyageurs, attirés par sa beauté sauvage intacte et sa faune abondante (lamantins, singes, alligators et quantités d'oiseaux), doivent emporter des vivres et partager les repas des familles locales car il n'existe aucune infrastructure. On peut également visiter la splendide réserve du Río Plátano et effectuer des promenades en bateau sur les fleuves et dans les lagons.


Suggestions de voyages

Quelle idée de partir en voyage au Honduras! Et pourtant, le pays possède plus de huit cents kilomètres de côte caribéenne et près de deux cents kilomètres de côte pacifique, d'une faune et flore abondantes, des îles paradisiaques dignes des Maldives et les ruines Maya dont le célèbre Copan ! Après la découverte archéologique, on s’adonnera à cœur joie à la randonnée, au canoë, à la pêche, au rafting, à la plongée ou tout simplement au farniente