La balade en (Baja) California del Sur, 8 jours/7 nuits

Circuit: 8 jours/7 nuits
PAYS: VOYAGE AU MEXIQUE

La balade en (Baja) California del Sur, 8 jours/7 nuits

Il y a des baleines par centaines au Mexique. Ce sont des baleines grises, la saison est au Printemps de Janvier à Mars et c'est en Baja California où l'on doit se rendre. Avec les cactus candélabres, les couleurs irréelles de la Mer des Cortes et l'espace désertique du paysage, on est dans un autre Mexique, celui des enchantements des voyages hors du commun.

Jour   1    La Paz - Loreto

Trajet pour Loreto. Hôtel

Jour   2    Loreto - Lopez Mateos (location de voiture) - Loreto

Route (parfois non alphastée) pour Lopez Mateos dans un décor surréaliste. Balade pour voir les baleines par vous-même, retour à Loreto

Jour   3    Loreto - Mulegé - Guerrero Negro

Continuation de la route pour Guerrero Negro avec arrêt et visite à Mulegé

Jour   4    G. Negro - El Vizcaio - G. Negro

Journée d'excursion en regroupé pour voir les baleines (de Janvier à Mars)

Jour   5    Guerrero Negro - San Ignacio (ou La Paz, ou Loreto)

Route pour San Ignacio (on peut aussi utiliser, pour un séjour court, le bus,  bus pour La Paz (toute la journée).

Jour   6    San Ignacio - Santa Rosalia - Mulegé

Route pour Santa Rosalia, visite, puis continuation pour Mulegé

Jour   7    Mulegé - La Paz

Retour à La Paz

Jour   8    La Paz - départ

Ferry pour Los Mochis

San Cristobal de las Casas

San Critóbal de las Casas se trouve dans le Chiapas au Mexique, à 2300 mètres d'altitude. Très belle ville coloniale fréquentée par de nombreux indiens tzotziles, une branche du peuple Maya, San Critóbal fut fondée en 1528 par les espagnols. C'est au prêtre dominicain Bartolomé de las Casas, défenseur des indiens, que la ville doit son nom.  Le climat y est assez frais. L'aspect amérindien et espagnol est toujours très visible à notre époque. L'héritage amérindien se voit par les visages, les costumes très colorés des habitants et l'héritage espagnol se traduit par les pavés et les clochers des églises. Les villages avoisinant sont plutôt aux peuples mayas. A voir : Le marché indien, La maison ethnographique et écologique " No bom", Les églises Notre-Dame-de-l’Annonciation, Santo Domingo, Notre-Dame de Guadalupe, Le musée indien de Sergio Castro, le musée de San Jolobil montrant objets de l'époque coloniale et précolombienne, des oeuvres d'art de l'époque coloniale et des costumes traditionnels. Aux alentours, les villages Tzotziles de San Juan Chamula et Zinacantan.


Puebla

Puebla, ville fondée en 1532, située à 2 162 mètres d'altitude, dans une région admirable, compte maintenant un peu plus d'un million d'habitants et, est la quatrième ville du pays. Cette ville coloniale possède un nombre impressionnant d'églises et de cathédrales qui lui ont valu le surnom de "Rome des Amériques". Le centre ville est constitué de maisons patriciennes de l'époque coloniale dont certaines façades sont ornées, sur toute la hauteur, de faïences multicolores. Ces faïences ont fait la réputation de Puebla dans le monde entier. Les lieux les plus intéressants touristiquement sont la Plazuela de los Sapos, où vivent des antiquaires et la nuit des bars café et des restaurants ramènent une ambiance décontractée. L'église de Santo Domingo et ses nombreux ornements, la Casa del Alfenique (Maison du Petit Poucet) paré de faïence bleu, blanc et rouge qui abrite le musée régional. A voir : La bibliothèque Palafoxiana, La cathédrale et l’église Santo Domingo, Le musée de la révolution mexicaine



Suggestions de voyages

On ne parle pas d'un voyage au Mexique, mais des voyages au Mexique : Caresser les baleines grises en Baja California, s'adonner à la randonnée au Canyon del Cobre entre deux voyage en train du Pacifique d'El Fuerte à Chihuahua, arpenter les trésors coloniaux des villes aux alentours de Mexico, puis des trésors archéologiques Mayas, Toltèques, Aztèques, Mistèque...de Oaxaca au Chiapas, de Campeche au Quintana Roo au Yucatan, superbement entretenus et qui parsèment tout le pays à une densité incroyable, sans parler des sites naturels d'une beauté unique. Ici le voyageur n'est pas seulement émerveillé, mais envoûté voire perdu car il faut beaucoup de temps pour pouvoir comprendre, se faire des repères, puis profiter de toutes ces richesses naturelles et humaines