Le Duo Guatemala - Belize 22 jours 20 nuits

Circuit: 22 jours 20 nuits
PAYS: GUATEMALA

Il est judicieux de profiter d’un voyage pour pouvoir visiter deux ou trois pays de l’Amérique Centrale. Cet itinéraire vous montrera la diversité et la « suite des idées » d’un périple qui commence par un des plus beaux mais des moins connus des pyramides Maya, Xunatunich, au Belize avant d’aller sur Tikal au Guatemala. Pour les amoureux des vieilles pierres.

Jour       1              Marseille - Guatemala - Antigua

Envol à destination de Guatemala via Madrid et Miami. Arrivée à Guatemala ciudad, transfert privé à l'hôtel à Antigua. Nuit à Antigua.

Jour       2              Antigua - Chichicastenango (jeu-dim) - Panajachel (Lac Attilan)

À 7h, transfert en navette touristique (service collectif, d’hôtel à hôtel) sur la panaméricaine à travers les hauts-plateaux vers Chichicastenango (2h30). Flânerie sur l’un des plus beaux marchés indiens de l’Amérique Latine. Au-delà des empilements de tout l´artisanat du pays, c´est aussi une débauche de couleurs et d’odeurs dans les étals de produits de consommation populaire. Les broderies des huipiles quichés se mêlent aux couleurs des fleurs et des fruits. Ce sont les indiens du pays Cakchiquel qui cultivent une grande part des légumes vendus au marché : pommes de terres, carottes, oignons, choux... Sur les marches de l´église Santo Tomás, couvertes de fumée de copal, les Indiens font leurs dévotions aux divinités mayas. À 14h30, transfert vers le lac Atitlán (1h) et le village de Panajachel. Arrivée au lac Atitlán, cette immense cuvette d´origine volcanique (caldeira) de 140km2 formée il y a 84.000 ans, et dans laquelle sont apparus 3 volcans (le San Pedro, le Tolimán et l´Atitlán) qui se dessinent à l´horizon au fur et à mesure que l´on descend vers Panajachel, le village principal au nord du lac. Outre la beauté naturelle du site, la découverte, en bateau, à pied ou en véhicule, des nombreux villages des ethnies tzutuhil et cackchiquel qui bordent le lac, en fait un des site à ne pas manquer dans le pays.

Jour       3              Panajachel - Lac Atitlan - Santiago Atitlan - San Juan – Panajachel

Traversée en bateau privé du lac vers le village de Santiago Atitlán (45 min). C´est le chef-lieu des mayas tzutuhil où subsistent des cultes ancestraux. Ce village a conservé une forte personnalité, forgée dans l´opposition farouche aux envahisseurs, puis à l´Église catholique dans la persistance de rituels mayas et syncrétiques (le Maximón), puis dans la résistance armée ou passive à la répression militaire des années 1970 à 1990. Les femmes tissent et brodent sur les huipiles et les pantalons masculins des mini-motifs colorés d´animaux du plus bel effet. Continuation en bateau vers la rive ouest du lac et le village de San Juan La Laguna (30 min). Visite du village de San Juan La Laguna, appartenant à l´ethnie tzutuhil. Une association de femmes du village utilise toujours des teintures naturelles (comme la carotte ou encore la noix de coco) pour l´élaboration de certains tissus. Le village est aussi réputé pour ses peintres naïfs, qui exposent leurs tableaux le long des ruelles du village. Retour en bateau à Panajachel (45 min).

Jour       4              Panajachel - Quetzaltenango - Almolonga - Zunil - Retalhuleu

Départ matinal en privé vers Quetzaltenango (2h30) et continuation vers les villages d´Almolonga et Zunil, à 20 minutes de la ville. A l´intérieur d´une immense caldeira, les habitants d'Almolonga utilisent habilement les sols volcaniques très fertiles et les abondantes ressources hydrauliques pour cultiver d´énormes légumes (carottes, betteraves, choux,...) qui approvisionnent la capitale ainsi que les pays limitrophes comme le Salvador et le Honduras. Le village est aussi réputé pour son église et ses superbes costumes dans les tons jaunes-oranges, notamment les jupes, toujours recouvertes d´un tablier dans cette région. Tout comme son voisin Almolonga, le village de Zunil est un centre important de production de légumes cultivés sur les riches sols volcaniques. Une belle église coloniale domine la plaza central. Les femmes de Zunil portent un magnifique huipil dans les tons mauves et un châle de couleurs très vives. Zunil est aussi réputé pour la dévotion à San Simón, ou Maximón, un saint païen vénéré dans quelques villages du pays uniquement. Descente vers la plaîne pacifique vers Retalhuleu (1h30), dans un environnement tropical contrastant avec celui des hautes-terres plus tempéré. Nuit dans une plantation de café (dîner compris), dans un environnement très typé, authentique et naturel.

Jour       5              Retalhuleu - Antigua

Visite d´une plantation de café et introduction aux différents procédés de production, de récolte et de transformation (lavage, séchage, tri...) depuis la plante jusqu´à la tasse, d´un produit sur lequel s´est bâti l´histoire du pays. C´est aussi l´occasion de se promener dans un environnement tropical et luxuriant, parmi d´autres cultures, comme les bananes, les ananas, les papayes,... Déjeuner servi dans la plantation. Route l´après-midi en privé à travers la plaine pacifique parsemée de cultures de canne à sucre, hévéas et nombreux fruits tropicaux, vers Antigua (3h).

Jour       6              Antigua

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Suggestions : Visite d'Antigua, ancienne capitale espagnole entre 1543 et 1773 classée au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO pour son immense valeur culturelle et historique. Visite de la ville coloniale, le "parque central", bordé du Palais des Capitaines généraux (les envoyés de la Couronne), de la cathédrale, de la mairie d´époque coloniale et de la galerie du commerce ; l´église de la Merced et son étonnante façade baroque ; le couvent des Capucines et ses innovations architecturales ; un atelier de taille de jade, pierre semi-précieuse fort prisée à l´époque préhispanique. Cette petite ville est idéale pour flâner dans les rues pavées, et jeter des coups d´œil, par l´entrebâillement des portes cochères, vers les patios fleuris.

Jour       7              Antigua - Pacaya - Antigua

À 6h du matin ou 14h (votre choix), transfert en collectif vers le village de San Francisco de Sales (1h30), au pied du volcan Pacaya. Excursion au volcan Pacaya en regroupé, l´un des trois volcans actifs du pays. Alternant éruptivité explosive et coulées de lave, le volcan est en activité quasi permanente depuis 1961, lorsqu´il s´est réveillé après 80 ans de repos. Après environ une heure de marche dans la forêt, on atteint le pied du cône, qui s´élève à 2552m. Les roches noirâtres basaltiques qui tapissent les environs du cône contrastent avec la forêt voisine où de nombreux épyphites décorent les branches. Avec un peu de chance on pourra apercevoir les coulées de lave qui dévalent les pentes du volcan. Route en regroupé l´après-midi vers Antigua (1h30).

Jour       8              Antigua - Copán Ruinas (Honduras)

Départ à 4h du matin en regroupé (petit déjeuner à emporter à confirmer, prévoir une collation) à travers la région est du pays vers le site de Copán, au Honduras (5h). Découverte des fascinantes ruines de l´ancienne cité de Copán. Visite libre de ce site de premier plan, réputé pour la qualité de sa sculpture sur pierre, où l´on admire les stèles et les autels les plus finement ouvragés de toute la région maya, in situ ou dans le musée. En particulier les oeuvres magnifiant le roi Dix-Huit Lapin. Ce fut l´un des sites majeurs de l´aire maya du fait de l´activité intellectuelle et artistique qui y prévalut. L´archéologue William Fash opposait Copán, qu´il comparait à Rome, Paris ou Venise, à Tikal, qu´il rapprochait de New York.

Jour       9              Copán

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.Suggestions : Possibilité de visiter librement le site Macaw Mountain, une plantation de café ou le petit site « El Rastrojon ».

Jour       10           Copán - Quirigua -  Puerto Barios - Livingston

Transfert en privé le long de la vallée du río Motagua, le plus important fleuve du pays, vers Quirigua (3h30). Situé dans la basse vallée du Motagua et entouré de plantations de bananes, la ville maya de Quirigua a été fondée au classique ancien et culmina lorsque son roi, Ciel Cauac, captura et mit à mort en 737 le roi rival de Copán, Dix-huit Lapin. Commença alors une période d´apogée pour Quirigua qui dura plus d´un siècle et durant laquelle fut érigée la plus haute stèle du monde maya : la stèle E de 10,66m de haut (qui figure sur les pièces de monnaie de 10 centimes). Plusieurs autres stèles de hauteurs impressionnantes ont été retrouvées, ainsi que des acropoles et d´énormes rochers sculptés, dits zoomorphes, qui peuvent être appréciés en parcourant le joli parc, entouré d´une végétation tropicale luxuriante. Continuation en privé sur la route dite de "l´Atlantique" vers Puerto Barrios (1h30). Traversée en bateau de la baie d´Amatique vers Livingston (30 min). Arrivée à Livingston, une enclave caraïbe sur la baie d'Amatique, qui dégage une indicible sensation de “bout du monde”. Elle est habitée par les Garifunas, descendants des esclaves noirs libérés à Saint-Vincent à la fin du 18ème siècle. Livingston, qui se trouve sur la terre ferme, n´est accessible qu´en bateau depuis Puerto Barrios ou par le río Dulce. Le nom local, la Buga, fait directement référence à la bouche, c´est-à-dire à l´estuaire du río Dulce. Les attractions tournent autour du spectacle de la rue principale, le soir lorsque la brise marine rafraichit l´air ; des rencontres avec les artistes du village; et des promenades en bateau à la découverte de la côte caraïbe et du río Dulce.

Jour       11           Livingston - Rio Dulce - Flores

Remontée en bateau à moteur du rio Dulce vers le village du même nom (2h30). A l´embouchure, le fleuve s´enferme entre deux parois calcaires abruptes garnies d´une épaisse couche de végétation tropicale. Puis le lit serpente entre les rives plus basses d´où jaillissent des sources d´eau chaude. Le site est aussi un refuge pour de nombreux oiseaux tropicaux qui se réfugient sur les petits îlots couverts de végétation. Le rio s´ouvre ensuite pour former le "golfete", un lac large de 5 à 7km, bordé d´une mangrove de palétuviers, important écosystème en région tropicale. Sur les rives du fleuve du Rio Dulce, nous visiterons le castillo de San Felipe, petit fortin que les Espagnols avaient construit à l´entrée du lac Izabal pour résister aux assauts des pirates, et qui commandait la route commerciale espagnole entre l´Atlantique et Antigua. Détruit à plusieurs reprises, il a été rebâti à des fins touristiques en 1956 combinant des restes d´époques différentes. Il fait maintenant partie d´un petit parc planté de cocotiers où les guatémaltèques viennent passer le dimanche en famille. Transfert vers Flores (3h) en privé, à travers la plaine calcaire du Petén parsemée de petits villages.

Jour       12           Flores - Tikal - Flores

À 7h30 transfert en regroupé vers Tikal (1h). Visite libre de Tikal, ce site maya exceptionnel, entouré d´une jungle dont les arbres peuvent atteindre 40 mètres de haut. Outre la beauté des temples et des pyramides (visite du complexe Q, temple IV, monde perdu, temple V, acropoles nord et centre, et "plaza mayor"), la majesté de la forêt, qui abrite des perroquets, des singes hurleurs et d´innombrables oiseaux, offre un cadre magnifique. À 14h30 transfert en regroupé vers Flores (1h).

Jour       13           Flores - Belize City - Caye Caulker

Transfert terrestre (4h) en bus de ligne vers le Belize et sa principale ville : Belize City. Ancien Honduras britannique, curieux petit pays à la population extrêmement variée, avec un littoral qui fait face à la 2e barrière de corail du monde, formée de chapelets d'îlots aux eaux cristallines. Transfert maritime en Water Taxi (non inclus, à régler sur place) vers Caye Caulker (90 min), petite île au large de la ville.

Jour       14           Caye Caulker

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Suggestions : Le mot d’ordre sur ces deux petites îles du Belize est « No shirt, no shoes… no problem » !

Vous pourrez y terminer vos vacances les pieds dans l'eau avec un paysage de carte postale : océan turquoise, plage de sable blanc et cocotiers ! Vos seules préoccupations consisteront à choisir vos activités: plongée en bouteille, masque et tuba, sortie en bateau, kayak ou simplement farniente...

Jour       15           Caye Caulker

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Suggestions : Possibilité de faire une excursion en mer au Lighthouse Reef pour observer le fameux Blue Hole, un grand cercle bleu nuit de 300 mètre de diamètre et 130 mètre de profondeur, rendu célèbre par le commandant Cousteau, découvrir les petites Îles paradisiaques du Turneffe Atoll ou la Hol Chan Marine Reserve qui s’étendent le long d’une magnifique barrière de corail.

Jour       16           Caye Caulker

Journée libre en chambre et petit-déjeuner.

Jour       17           Caye Caulker - Belize City - Flores

Vol intérieur (sur la compagnie Tropic Air) vers l'aéroport de Belize City (15 min) et transfert terrestre en privé vers Flores (4h).

Jour       18           Flores – Lanquin (Cobán)

À 8h du matin départ en regroupé vers le village de Sayaxché d’abord et continuation à travers les plaines du Petén vers Candelaria. Remontée vers les hautes-terres par une route sinueuse à travers les vallées luxuriantes des "Verapaz", et arrivée au petit village de Lanquin en terminant par une piste d´une dizaine de kilomètres (9h de route en tout). Arrivée vers 17h à Lanquin.

Jour       19 Lanquin (Cobán) - Semuc Champey – Lanquin (Cobán)

Départ par une piste (raide par endroits) qui serpente à travers les plantations de cardamone et de cacao vers le site de Semuc Champey (1h). Situé au coeur de la région des "Verapaz" verdoyante et montagneuse, le site de Semuc Champey est blotti dans une étroite vallée où le rio Cahabon se fraye un passage sous un pont calcaire, dans un grondement spectaculaire. Sur ce pont, les eaux cristallines des versants de la montagne viennent s´écouler en une multitude de petits bassins remplis d´eau cristalline, vert émeraude ou turquoise. C´est un paradis aquatique et une fabuleuse thérapie après des jours de voyage. Retour vers Lanquin (1h)

Jour       20           Lanquin (Cobán) - Antigua

À 6h transfert en regroupé vers Antigua (6h). Installation à l'hôtel. Libre.

Jour       21           Antigua - Marseille

Transfert à l´aéroport de Guatemala en privé (45 min). Envol pour Marseille via Miami et Londres.

Jour       22           Marseille

Arrivée à Marseille.

Comprenant : les vols internationaux et nationaux,  Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, Les transferts d’arrivée et de depart, transport terestre selon, Excursions mentionnées en véhicule particulier, Repas selon programme , Les guides locaux et les droits d’entrée des sites mentionnés, Les frais des guides et/ou chauffeur selon le cas (hébergement, repas) et du véhicule (essence,  parking…) pendant les déplacements prévus.

Ne comprenant pas : le visa, les Early check-in et late check-out si ce n’est pas précisé dans le programme les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances, les services non mentionnés.


Marseille - Guatemala - Antigua - Chichicastenango (jeu-dim) - Panajachel (Lac Attilan) - Santiago Atitlan - San Juan – Panajachel - Quetzaltenango - Almolonga - Zunil - Retalhuleu - Antigua- Pacaya - Antigua - Copán - Quirigua -  Puerto Barios - Livingston - Rio Dulce - Flores - Tikal - Flores - Belize City - Caye Caulker - Belize City - Flores - Lanquin (Cobán) - Semuc Champey – Lanquin (Cobán)- Antigua - Marseille




Nostalatina, votre agence à la carte spécialiste de lAmérique Latine, vous propose quelques endroits à ne pas manquer lors de votre voyage au Guatemala et au Belize. Suivez le guide !


GUATEMALA:

- Guatemala Ciudad: La capitale, est l'une des plus grandes agglomérations urbaines d'Amérique centrale. Elle s'étend le long d'une chaîne de montagnes érodées et profondément ravinées.

- Antigua: Classée patrimoine de l'humanité  par l'UNESCO pour son immense valeur culturelle ou historique, est située à 1530 mètres d'altitude, entourée de vergers, de plantations et dans un cadre d'une beauté idyllique cerné par les montagnes et les volcans. Antigua est aussi un mélange de culture maya traditionnelle et coloniale. Vous découvrirez au détour des rues pavées, de magnifiques demeures coloniales.

- Livingston: Sur la côte caraïbe, au nord de Puerto Barrios, est un petit port situé à l’embouchure du Rio Dulce sur la baie d’Amatique, et n'est accessible que par voie maritime ou fluviale. En débarquant, vous serez surpris de découvrir ces Guatémaltèques noirs parlant aussi bien espagnol que garifuna et anglais, on se croit transporté en Afrique.

- Tikal: Le site archéologique de Tikal est situé dans le parc national au même nom, est l'une des réalisations les plus fantastiques de la civilisation Maya.  Il est composé de plus 3 000 constructions de temples préhispaniques, sanctuaires, plates-formes cérémonielles, autels et stèles. Joyau du Petén, Tikal élève ses immenses pyramides au-dessus de la canopée dans laquelle se balancent les singes hurleurs et nichent perroquets et toucans.

- Volcan Pacaya: Si les conditions de sécurité le permettent, ne manquez pas l'ascension du volcan Pacaya (2 552 m), dans les environs d'Antigua. La grimpette est certes longue et fatigante mais il n'y a aucun passage difficile. Une fois au sommet, le spectacle est fabuleux!


BELIZE:

- Belize City: Si le Belize est une destination verte et la nature omniprésente dans le pays, Belize City représente une enclave urbaine dans cet écrin de verdure. Même si la ville n'a pas beaucoup de charmes en elle-même, elle reste tout de même un centre culturel incontournable.

- San Ignacio: La petite ville de San Ignacio est le chef-lieu du district de Cayo. La ville attire pour sa proximité avec les sites historiques et les réserves naturelles, mais l'ambiance chaleureuses de la ville et le caractère vivant des marchés sait ravir le voyageur de passage.

- Ambergris Caye: La plus grande île du Belize se situe dans la mer des Caraïbes. Ambergris Caye est une île entourée de plages de sables blancs et de mangrove qui attirait déjà les hommes pré-colombiens : la céramique rouge était alors la spécialité de l'île.

- La barrière de corail:  La barrière de corail du Belize est la seconde plus grande barrière de corail derrière la barrière de corail d'Australie, représentant un nombre incalculables d'espèces coralliennes et de poissons tropicaux.


Suggestions de voyages

Le voyage au Guatemala offre une variété extraordinaire en peu de temps, le pays étant petit. Il fait bon de se balader dans les allées de l’un de ces marchés de l’Altiplano avec des traditions indiennes encore et toujours vivaces, voir depuis la terrasse de son hôtel, une ancienne maison coloniale à Antigua, l'éruption d'un des 300 volcans placés sur la longue chaîne de la Sierra Madre dont six sont de plus de 3500m. On s'étonnera qu’à El Petén, il est possible d’y observer des jaguars, des pumas, des toucans ou les quetzals lors de la balade dans le majestueux Tikal enfoui dans la jungle, avant de déguster une bouillabaisse locale dont la sauce est rehaussée de lait de coco, le tapado chez les garifunas à Livingston