Fugue à Nakhchivan, terre interdite, 3 jours/2 nuits

Circuit: 3 jours/2 nuits
PAYS: AZERBAÏDJAN Voyage sur mesure - Agence de voyage spécialisé NostaAsie

Fugue à Nakhchivan, terre interdite, 3 jours/2 nuits

Nakhchivan est une région difficile d’accès, mais si vous aimez avoir un voyage complet en terre azérie pour connaître les facettes essentielles du pays, c’est là où vous devez faire une escapade.

Jour   1   Bakou - Nakhchivan

Transfert à l'aéroport pour prendre votre vol à destination de Nakhchivan, dans l'Azeri, anclave azerbaïdjanaise coincée entre l'Arménie et l'Iran. Connue comme la terre d'origine de Noah, elle ne possède aucune frontière terrestre avec le reste du pays. Arrivée, accueil et transfert à l'hôtel. Visite de la ville de Nakhchivan, du Monument de Momina Khatun (XIIè s.), de la tombe de Yusif Ibn Kuseyir, du Musée du tapis qui fut autrefois la maison de Khan. Puis, visite du village de Garabaghlar dans la région de Sharur et visite de l'hôpital de la mine de sel.

Jour   2   Nakhchivan

Continuation de la visite de la région: Route pour les chuttes thermales de Daridagh dans la région de Julfa. Visite de la grotte de Asabu Kahf à 12 km de Nakhchivan. Retour à Nakhchivan

Jour   3   Nakhchivan - Bakou

Transfert à l'aéroport pour prendre votre vol de retour pour Bakou. Arrivée et transfert à l'hôtel.

Bakou

Bakou est mentionné pour la première fois dans l'histoire au VIe siècle. La ville gagna en

importance après un tremblement de terre qui détruisit Shamakhi et le chah Ahsitan I en fit sa

nouvelle capitale au XIIe siècle. En 1501 le chah safavide Ismail Ier assiégea la ville. À cette

époque la ville était ceinte de puissants remparts qui étaient protégés par les flots de la mer sur un

côté et sinon par un large fossé. En 1604 la ville fut ruinée par le chah Abbas Ier. Le centre de

Bakou est composé de la vieille ville fortifiée, inscrite avec la tour de la Vierge (Qiz Qalasi) et le

palais de Shirvanshahs au Patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 2000, devenant ainsi le

premier endroit d'Azerbaïdjan à être inscrit au Patrimoine mondial. Les rues y sont sinueuses et

étroites ; certaines n'ont pas encore été complètement remises en état, celles qui le sont ont parfois subi une modernisation tellement énergique qu'il devient difficile de reconnaître la « vieille ville »...


Nakhchivan

Le Nakhitchevan est une région du Caucase qui constitue aujourd'hui une république autonome

d'Azerbaïdjan, dont la ville principale et chef-lieu porte le même nom : Nakhitchevan.

Le Nakhitchevan a des frontières directes avec l'Iran, l'Arménie et la Turquie, mais il est sans

continuité territoriale avec le reste de l'Azerbaïdjan (c'est une enclave). Les tensions persistantes

avec l'Arménie entravent toute communication directe entre l'Azerbaïdjan et le Nakhitchevan,

accentuant l'isolement de ce dernier. Mais cette région est épargnée par la guerre entre ces deux voisins, en partie grâce à la Turquie qui bénéficie d'un statut de garant selon les termes du traité de Moscou signé entre les Kémalistes et les Soviétiques en 1921.

Suggestions de voyages

Mais que peut-on faire lors de son voyage en Azerbaïdjan, ce nom qui évoque à la fois le temps soviétique, la mer de Caspienne, un pays pétrolier et les vestiges d'un voyage sur la route de la Soie ? Un voyage en Azerbaïdjan, même court, nous permet de décoder beaucoup de ces paramètres qui ont façonné et qui façonnent encore la vie quotidienne des Azéris, ce peuple méconnu des touristes