Sonate des sommets et des monastères, 3 jours/2 nuits

Durée: 3 jours/2 nuits
PAYS: VOYAGE AU TIBET

Fugue : Sonate des sommets et des monastères, 3 jours/2 nuits

Vous pouvez effectuer un court trek au Tibet en partant à l'ascension des monastères de montagnes à près de 4200m d'altitudes. Ce court séjour peut être un complément dans un circuit classique au Tibet.

Jour   1    Lhassa - Yerpa - Talung - Reting

Départ pour le Nord Est de Lhassa. Campement près du monastère de Reting. Ce monastère, déjà rasé une fois au XIIIe siècle par les Mongols (il a été construit en 1056), est situé dans un très beau site. Le col de Chak (Chakla - 4800m) le sépare de Lhassa, à quatre heures de route.

Jour   2    Reting - Terdrom - Drikuntil

Visite, puis continuation vers Drikuntil. Campement.

Jour   3    Drikuntil - Ganden - Lhassa

Sur la route, visite du monastère de Ganden (4200m d'altitude) datant du XVè siècle. Retour à Lhassa.

Lhassa

Tous les voyages au Tibet passent par Lhassa. Capitale interdite aux étrangers pendant des siècles, cette ville demeure l’archétype de la cité sacrée où convergent les pèlerins, malgré les grandes transformations entreprises ces dernières années afin d’en faire une grande ville plus chinoise que tibétaine.


Tsetang

A 170 km de Lhassa, Tsetang est la capitale de la région de Lhoka, sur les rives du Tsangpo. La vieille ville a été construite au pied du Gangpori, qui a abrité les amours de Chenrézi (apparu sous la forme d’un singe) et d’une démone. De leur union à été conçu le premier tibétain. Le site de Tsetang aurait été le théâtre de leur rencontre, que commémore un petit sanctuaire au sommet de la montagne. Autrefois éclipsée par Nédong tout proche, Tsétang est devenue une grande ville chinoise, la troisième du Tibet central. 



Suggestions de voyages

Qui ne rêve pas d'un voyage à Lhasa après avoir vu 'Himalaya' ou 'Sept ans au Tibet'?  Pour se perdre dans cette discussion philosophique entre maître et disciples dans la cour ensoleillée du monastère de Jokhang, se sentir minuscule devant l'immensité du lac Namtso, se recueillir devant les drapeaux de prières au vent en haut des cols à plus de 5000 mètres d'altitude, s'émerveiller devant le foisonnement d'art bouddhiste tibétain dans les temples et les monastères