Fugue bleue au lac Namtso, 2 jours/1 nuit

Durée: 2 jours/1 nuit
PAYS: VOYAGE AU TIBET

Fugue bleue au lac Namtso, 2 jours/1 nuit

L'Himalaya possède quelques lacs de montagnes dont les plus beaux sont au Tibet. Vous souhaitez découvrir le Tibet ? Cette fugue offre une bonne idée d'extension pour un voyage au Tibet.

Jour   1    Lhassa - Yangpachen - Lac Namtso

Départ pour Yangpachen, visite de ce monastère construit en 1490. Arrivée au lac Namtso, le lac salé le plus haut du monde, s'étendant sur 1900 kilomètres carré. Campement au bord du lac.

Jour   2    Lac Namtso - Tsurpu - Lhassa

Balade, puis retour à Lhassa, avec visite du monastère de Tsurpu en route. Siège des lamas Karmapa ou bonnets noirs, construit en 1187, il fut le plus puissant et le plus riche des monastères tibétains. On y découvre à ce jour de belles décorations en thangkas et des statues dans les bâtiments reconstruits un par un par les moines au cours de ces dernières décennies.

Potala

Le nom « Potala » a été donné à la résidence des Dalaï-Lamas à la mémoire de la montagne du Sud de l’Inde consacrée à Shiva par les hindous et à Avalokitesvara (forme sanscrite de Chenrézi) par les bouddhistes. La construction de ce palais, commencée en 1645 sous le règne du Cinquième Dalaï-Lama, dura presque 50 ans. Au fil des siècles, l’édifice s’est agrandi, chaque Dalaï-Lama y apportant sa construction. Toutes leurs sépultures, sous forme de reliquaires (Koudoung), s’y trouvent également.


Zhangmu

Les collines autour de Zhangmu sont fortement boisées avec d’innombrables chutes d'eau. Dernière ville chinoise avant le Népal, Zhangmu est par conséquent, un croisement intéressant entre la culture chinoise, tibétaine et népalaise.



Suggestions de voyages

Qui ne rêve pas d'un voyage à Lhasa après avoir vu 'Himalaya' ou 'Sept ans au Tibet'?  Pour se perdre dans cette discussion philosophique entre maître et disciples dans la cour ensoleillée du monastère de Jokhang, se sentir minuscule devant l'immensité du lac Namtso, se recueillir devant les drapeaux de prières au vent en haut des cols à plus de 5000 mètres d'altitude, s'émerveiller devant le foisonnement d'art bouddhiste tibétain dans les temples et les monastères