Suggestions de voyages CORÉE DU NORD

Mais que peut-on faire lors de son voyage en Corée du Nord, ce nom qui évoque à la fois un pays très fermé, une culture à la fois familière car très proche de la Corée du Sud, mais à la fois très lointaine par l'éloignement des deux Corée ? Un voyage en Corée du Nord, même court, nous permet de décoder beaucoup de ces paramètres qui ont façonné et qui façonnent encore la vie quotidienne des Coréens du Nord, ce peuple méconnu des touristes

Information générale



Capitale : La capitale de la Corée du Nord est Pyongyang

Superficie : 120 138 km², un cinquième de la France, une superficie similaire que la Corée du Sud

Population de la Corée du nord : environ 23 millions d’habitants

Meilleure période pour visiter la Corée du Nord : Comme en Corée du Sud, la Corée du Nord a un climat où l’on distingue bien les 4 saisons. En été il fait très chaud, surtout en ville, et il y a souvent des orages. L’hiver est rigoureux (neige et très basses températures) malgré une belle luminosité et un ciel bleu. La meilleure saison pour visiter s’étend de Septembre à Novembre et de Mars à Mai.

Décalage horaire France - Corée du Nord : +8 en hiver et +7h en été

Visa : Oui, un visa est nécessaire pour se rendre en Corée du Nord. Par précaution, votre passeport doit être valable au moins six mois après la date de retour prévue. La procédure de visa reste assez compliquée pour l’instant, mais nous pouvons faire pour vous votre visa.

Monnaie : le Won (KPW)

Achats : objets artisanaux, ginseng,

Cuisine coréenne du nord : l’utilisation bénéfique pour la santé des bienfaits de la nature à travers les aliments, relève d’un savoir-faire millénaire en Corée. C’est une cuisine très raffinée et diversifiée exhalant les senteurs de la mer et des herbes. Les bases des sauces sont l’huile de sésame et la sauce de soja. Une panoplie de légumes, merveilleusement assaisonnés, fait le bonheur des végétariens, et d’excellentes grillades de bœuf ainsi que du pot au feu feront le régal des autres. Essayez une fois le pulgogi, fines lamelles de bœuf macérées, cuites en barbecue. Le kalbi est comparable à notre Chateaubriand servi avec des herbes. La table d’hôtes coréenne présente jusqu’à une cinquantaine de variétés de mets que la femme coréenne, encore très traditionnelle, se donne la peine et la joie de préparer avec amour, les jours précédents…

Ginseng : L’Européen commence à découvrir, en petites doses diluées, les vertus de ces racines, véritable jouvence contre la fatigue, dont les plus réputées à travers le monde sont d’origine coréenne. Il s’agit des racines d’une plante qui commence à être exploitable à partir de trois ans, c’est une des cultures les plus lucratives pour les paysans coréens.

NB : Office de Tourisme : Pas d’Ambassade, ni office de tourisme en France.

Comment y aller ?

Deux seules façons d’y aller : en train ou en avion depuis Pékin.

Programme

Une semaine devrait suffire pour visiter les sites majeurs du pays à un rythme raisonnable. Si vous avez un peu plus de temps, choisissez plutôt l’idée des Fantaisies pour voir plus de beaux paysages en montagnes.

Les hôtels de références (ou similaires)

Vous pouvez constater, il n’y a pas beaucoup de choix…

VILLE

ETUDE

MODERATO

PRESTIGE

Pyongyang

/

Yanggakdo 4*

/

Ryonggang

/

Ryonggang Spa Resort Hotel 3*

/

Hyangsan

Hyangsan Hotel 3*

/

/




Et pour mieux connaître la destination, vous avez le site de l'Office National du Tourisme de Corée du Nord (cliquez).