Suggestions de voyages CAMBODGE

Alors que pour beaucoup, un voyage au Cambodge ne rimait qu'avec une découverte des temples d'Angkor sous forme d'extension, NostalAsie est le premier voyagiste à avoir proposé les voyages de deux semaines au Cambodge depuis toujours. On découvrira les temples et de somptueuses processions de victoires, joyeuses scènes de vie, danseuses célestes, portes monumentales… mais aussi la vie de tous les jours d’un peuple talentueux et attachant

Information générale


Capitale : la capitale du Cambodge est Phnom Penh, mais les temples d’Angkor se trouvent à Siemreap.

Superficie : 181 000 km², environ un tiers de la France

Population du Cambodge : 15 millions d’habitants

Meilleure période pour visiter le Cambodge

Il fait chaud toute l’année qui possède deux saisons : la saison sèche (de Novembre à la mi-Mars, la meilleure période de visite) et la saison des pluies (d’Avril à Octobre, basse saison touristique). A la mi-Mars jusqu’à fin Avril, la mousson commence par la chaleur, il ne pleut pas encore beaucoup, mai est ponctué par de fortes averses pendant la journée alternant avec un grand soleil et la chaleur. En Juin et Juillet, pluie torrentielle mais qui ne dure guère et qui peut même rafraîchir l’air et les pierres pour la visite des temples ; le ciel est souvent couvert. En Août et Septembre, il pleut plutôt la nuit. En novembre, certaines parties du Mékong peuvent ne pas être navigables et c’est le mois de nombreux festivals populaires.

Décalage horaire France - Cambodge : +5h en hiver, +6h en été

Visa : Oui, un visa est nécessaire pour se rendre au Cambodge. Par précaution, votre passeport doit être valable au moins six mois après la date de retour prévue.

Monnaie : Le riel. On ne peut les avoir seulement à l’intérieur du pays.

Achats. Etoffes, argent, bijoux, bois sculptés, artisanat, reproduction de bas-reliefs.

Cuisine cambodgienne : Relevée et à la base du poisson, on observe un mixage des goût du curry et de lait de coco. Mais il en existe une multitude de cuisine des pays voisins partout : vietnamienne, chinoise, thaïe, laos etc.

Comment y aller ?

Il n'y a pas de vol direct depuis l'Europe mais nous pouvons transiter par Bangkok, Saïgon (Hô-Chi-Minh ville), Singapour, Vientiane, Kuala Lumpur... Il est même désormais possible de faire directement Bangkok – Siemreap avec Bangkok Airways ou Saï-gon ou Hà-nôi – Siemreap directement par Vietnam Airlines, ce qui crée ainsi des nouvelles portes d’accès pratiques pour accéder aux sites d’Angkor. Le passage à Phnompenh ne serait pas une perte de temps, son musée en vaut le détour, mais on peut éviter de le faire deux fois.

Programme

Chez certains voyagistes, le Cambodge n'est qu'une extension. La visite du pays, dans la majorité des cas, se concentre sur Siem Reap où se trouvent les temples d'Angkor. La durée minimale pour la découverte des temples d’Angkor étant de trois jours pleins, vous pouvez consacrer une journée à l’excursion des temples extérieurs de Siemreap ou au lac Tonlesap. Sachez qu’il y a certains « touristes express » qui font un aller-retour depuis Bangkok dans la journée pour ne voir qu’Angkor Wat ! Les amoureux de vieilles pierres peuvent rester plus longtemps, jusqu’à 7 jours ou plus, pour admirer les temples à leur rythme.

La combinaison des visites de temples est idéale avec le Viêt-nam, le Laos ou la Thaïlande (voir la partie des programmes « Pas de deux »).

Toutefois, les autres régions s’ouvrent et nous font découvrir les différents sites dans le pays. Les temples sont le fil conducteur grâce auquel nous découvrons un peuple attachant, une culture diversifiée et des trésors inestimables. Nous avons conçu des itinéraires permettant la découverte complète du pays pour une durée de deux à trois semaines, allant d’Angkor Borei à Battambang, de Kong Pong Thom à Sihanouk ville, de Kep à Rattanakiri. Le merveilleux Preah Viharn est désormais accessible depuis le Cambodge : nous consulter pour son éventuelle ouverture/fermeture selon les conditions politiques.

Beaucoup ne viennent que deux jours, voire une journée, pour visiter Angkor Wat, ce qui est une erreur fondamentale. Nous avons toujours proposé le pays dans toute sa splendeur, dès qu’une nouvelle région soit ouverte, même si la logistique touristique n’est pas présente, nous le proposons. Rattanakiri, Mondolkiri, Battambang dévoilent peu à peu leur secret pour des voyages d’une durée de plus de 15 jours.

Nos clients l’ont fait

La suite indochinoise : une multitude de possibilités d’extensions est disponible, comme par exemple avec le Viêt-nam par Saï-gon (par route ou par bateau), avec le Laos, avec la Thaïlande (la frontière terrestre a été ouverte récemment) en circuit ou en séjour balnéaire sur l’une des nombreuses plages.

Au fil de l’eau, de Saï-gon à Siemreap, en suivant le cours du Mékong, en bateau de croisière ou en bateau régulier. Aussi, il existe une possibilité de descendre à Siemreap en bateau privé avec arrêts à Cheur Khmao (la pagode noire), à la réserve d'oiseaux de Prek Tuol et à quelques villages de pêcheurs sur le Tonlesap, tous accessibles uniquement par bateau. Arrivée le soir à Phnompenh.

Sélection de vos hôtels au Cambodge

A Phnompenh, on peut se loger au Cambodiana, central, qui était un des meilleurs mais qui est maintenant à peine supérieur. Sinon, on peut choisir le Juliana qui a l’intérêt d’avoir une grande piscine, ou encore, le Sunway, où les chambres sont les meilleures parmi les trois. Pour la catégorie standard, le Princess ou le Hawaï sont très bien situés. Mais généralement à Phnompenh, comme on ne passe que pour une nuit, ceci n’est pas très grave.

A Siemreap, la question est toute autre. Des centaines d’hôtels ont poussé depuis l’ouverture, allant jusqu’aux établissements 5* de luxe et de charme. La présence d’une piscine me semble assez nécessaire, le seul dans la catégorie Etudes qui en possède une est le Nokor Phnom, mais il est loin du centre. Dans le centre, on peut citer Siemreap Town ou le Salina, aussi, mais je préfère, pour ceux qui ne veulent pas dépasser le budget hébergement, quelques petits hôtels proches des guest-houses  en centre ville, chacun dispose d’une vingtaine de chambres, plus que propres et toutes correctes. Sinon, en catégorie supérieure, nous avons l’Angkor Hôtel. Bien situé, il possède une énorme piscine, des grandes chambres au paquet en teck, une bonne cuisine et une large sélection de vins français sur la carte. Offrant un tarif très correct, le seul défaut est peut être son architecture extérieure. Si jamais cet hôtel est complet, on propose le Princess hôtel ou le Angkor City hôtel, tous deux un peu plus excentrés.

Pour ceux qui cherchent un cadre luxueux, le Sofitel offre un meilleur rapport qualité prix que le Grand Hôtel d’Angkor, beaucoup trop cher, dont la supériorité tarifaire se justifie par son Prestige, c’est un Raffles !  Le Angkor village se doit sa réputation au cadre sublime de ses jardins, mais les chambres ne sont pas malheureusement à la hauteur. Au même niveau tarifaire, je préfère nettement, dans tous les sens du terme, le Residence, un vrai bijou. Un cadre sublime, une très grande piscine, une décoration épurée. La pénurie est à craindre pour la haute saison car l’hôtel ne possède qu’une quarantaine de chambres. Angkor Century est plus impersonnel, mais impeccable, en plein centre, avec un tarif un peu plus élevé.

A Kongpong Cham, un seul hôtel existe, le Stungsen. A Battambang, quelques mini-hôtels, encore très simples, et la Villa, un bel hôtel de charme.

Ceci évolue en tout cas très vite…

Vos hôtels de référence (ou similaires)


Etude

Moderato

Prestige

Phnompenh

Princess ou Hawai Hotel

Juliana, Central City,

Amanjaya

Siem Reap

Molina, Nokor Phnom

Angkor Hotel, Borann, La Noria

Residence

Sihanouk ville

Seaside

Golden Sand

Sokha Beach, Independance

Battambang

La villa

La villa

La villa

Pour la catégorie super-luxe, le Royal à Phnompenh et le Grand Hôtel d’Angkor à Siemreap : nous consulter.

Dans d’autres villes : le meilleur existant.

Budget des vols internationaux

Quelques prix des billets d’avion pour le Cambodge (indicatif, à partir de, hors taxes d'aéroports, frôlant les 300 Euro, hors promotion et départ de Paris)

avec Vietnam Airlines, 840 euro

avec Singapore Airlines, 810 euro

avec Thai International, 760 euro

avec China Airlines, 720 euro

avec Malaysian Airlines, 810 euro


Et pour mieux connaître la destination, vous avez le site de l'Office National du Tourisme du Cambodge (cliquez).