Voyage CHINE

INFORMATION VOYAGE

Quel est le décalage horaire entre la France et la Chine ? Quelle est la meilleure saison pour faire son voyage, peut-on aller en Chine pendant les vacances d’été ? Quelles sont les formalités, doit on avoir un visa pour aller en Chine? Quelle est la durée et quelles sont les étapes essentielles d’un circuit classique en Chine? Que peut-on visiter et combien coûte un circuit individuel personnalisé ? Peut-on louer une voiture ? Comment sont les hôtels ? Quelles sont les meilleures compagnies aériennes et quel est temps de vol pour Pékin et Shanghai ?

Retrouvez ici toutes les informations pratiques pour préparer votre prochain voyage en Chine.

Informations générales sur la Chine

Comment y aller ?

Programmes de voyages

Nos clients l’ont fait

Vos hôtels de références en Chine

Budget des vols internationaux


en savoir plus

Chine : vos véritables voyages sur-mesure en Chine selon NostalAsie

Un voyage en Chine peut être fait avec location de voiture et chauffeur seul, ou avec un guide. Comme il s’agit de votre voyage, vous pouvez choisir le type de services qui vous convient le mieux, la Chine se prête parfaitement à cette adaptation. A cause de la barrière de la langue, c’est plutôt la formule Aquarelle qui est souvent choisie. Le tourisme est très bien organisé, mais les voyageurs individuels ne bénéficient pas toujours des avantages dont bénéficient les groupes : tarif plus élevé dans les hôtels, les guides locaux, bien que très dévoués, ne sont pas tout à fait bilingues, notamment dans les provinces. Cependant, fidèles à notre conception, nous développons davantage les voyages en individuels, et nous nous adaptons aux exigences de nos voyageurs. Il existe bien entendu, pour les itinéraires ne sortant pas trop des sentiers battus, la formule Estampe.

Les Nostaliens, clients fidèles de NostalAsie savent bien que les services sont dosés parfaitement à votre style : inutile de vous faire visiter une ville avec voiture, guide, chauffeur si vous êtes un randonneur urbain dans l’âme, on ne vous impose pas la pension complète si vous aimez partir nez au vent pour dégoter le meilleur marchand de soupe du quartier ou retrouver les souvenirs gastronomiques après trois semaines de voyage au restaurant français le plus en vogue de la capitale.


Les circuits et itinéraires suggérés en Chine, à personnaliser

Organisez votre voyage en Chine selon vos envies, personnalisez-le à la carte: sites majeurs ou itinéraires hors des sentiers battus, randonnées ou alpinisme, séjour gastronomique ou à la recherche des vieilles pierres, sites sacrés ou vestiges de l’histoire contemporaine. Voici quelques exemples d’itinéraires pour inspirer votre projet:

Circuits classiques Chine, Les Préludes

Les Préludes, idée de circuit classique en Chine sont destinés aux voyageurs visitant la Chine pour la première fois et disposant d'un temps limité. Ces itinéraires classiques vous emmènent visiter les lieux les plus représentatifs, les sites majeurs à ne pas manquer. Ces itinéraires peuvent aussi servir de base pour varier selon ses envies sur les extensions.

Itinéraires hors des sentiers battus, Les Fugues

Forts d'une connaissance approfondie des régions traversées, nous avons découvert en Chine un ou plusieurs itinéraires, souvent exclusifs, plutôt destinés à un second voyage, ou pour l'approfondissement d'une passion particulière: les Fugues, ou encore quelques Fantaisies ou Rhapsodies.

Séjour en Chine : Séjour en montagne, en ville, à Pékin, à Shanghaï, gastronomie...

A la place d'un voyage itinérant où vous changez d'hôtel quasiment toutes les nuits, on peut aussi opter pour les séjours plus longs sur quelques étapes, une excellente façon de s'imprégner de l'ambiance d'une ville ou d'un village, de la vie quotidienne des habitants. Ralentissez votre rythme, votre voyage en Chine ne peut être que plus savoureux.

Tendance Voyage Chine : écotourisme, sport, photos…

La grande tendance actuelle est des voyages "photos". On prendra son temps pour être aux bons endroits aux meilleurs moments pour la lumière, ou pour un événement particulier. La Chine est une destination photogénique à plusieurs titres, à nous consulter.

Circuits classiques Chine, Les Préludes

En savoir plus

Itinéraires hors des sentiers battus, Les Fugues

En savoir plus

Séjour Chine: Balnéaire, gastronomie...

En savoir plus

Tendance Voyage Chine: écotourisme, sport, photos…

En savoir plus

CHINE : PRIX DE VOTRE VOYAGE PERSONNALISE

Combien coûte un voyage en Chine ? Quel est le prix d'un voyage à la carte, en individuel ou en groupe ?

Il ne nous semble pas judicieux de poser cette question ni d’y répondre de manière catégorique. Nous vous questionnons plutôt quel sera le budget que vous ne souhaitez pas dépasser pour votre projet de voyage en Chine. Nous y travaillons pour y approcher le plus possible en tenant compte de vos desiderata, de vos expériences voyageurs et des facteurs sur place, puisqu’il n’y a que le prix qui compte.

Vu l'étendue du pays, tout déplacement se fait en avion, mais le coût des vols intérieurs est relativement onéreux. On peut également opter pour le train couchette en première pour les longs trajets. En basse saison, le coût d'un voyage classique organisé individuel d'une quinzaine de jours, pour voyageur « débrouillard » se satisfaisant d'un confort simple, est d’environ 2000 euros par personne sur la base d’une chambre double. Les voyageurs individuels paient plus cher les hôtels et les billets d’avion que les groupes.
"Nos clients ont fait" est l'outil idéal pour vous faire une idée sur les prix d’un voyage en Chine. Afin de vous faire une idée, voici une sélection des voyages en Chine réalisés par nos clients avec les prix respectifs.


Le Prélude chinois avec fugue à Guilin et Hong Kong, 18 jours / 17 nuits

Le Prélude chinois avec fugue à Guilin et Hong Kong, vous permettra de découvrir la Chine dans son ensemble. Découvrez la culture du pays en étant proche des ses habitants et osez partir à la rencontre de Guilin et Hong Kong lors d une journée ou plus.

Paris – Pékin – Taiyuan – Pingyao – Xian – Shanghai – Guilin – Yangshuo – Guilin – Longshen – Guilin – Canton – Hong-Kong – Paris

Prix : 3130 € par personne base double


Le voyage Transsibérien - 11j / 10n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 1870€ base 2 passagers. 1730€ base 3 passagers. 1580€ base 4 passagers. 1390€  base 6 passagers.

Pékin – Ulan Bator – Parc national hustai – Vallée Manchusri

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme, les guides locaux parlant français et les frais d’entrées.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.



Voyage combiné Chine-Kirghisztan - 28j / 26n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 6670€ base 2 passagers. 5920€ base 3 passagers. 5260€ base 4 passagers. 4760€  base 6 passagers.

Pékin – Taituan – Pingyao  – Xian – Tianshui – Lanzhou – Xiahe – Tongren – Xining – Zhangye – Jiayuguan – Turfan – Urumqi – Bishkek – Kotchkor – Tach Rabat – Lac Son Kul - Tamga – Karakol - Kashgar

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme, les guides locaux parlant français et les frais d’entrées.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.


Fugue dans le sud de la Chine- 26j / 23n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 3460€ base 2 passagers. 2860€ base 3 passagers. 2620€ base 4 passagers. 2270€  base 6 passagers.

Guangzhou – Canton – Chaoshan – Chaozhou – Meizhou – Yongding – Xiamen – Ile de Gulangyu – Xiamen – Quanzhou – Guilin – Yangshuo – Longsheng – Longji – Longsheng – Sanjiang  

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances, les guides locaux parlant français et les frais d’entrées.

Le Prélude Yunnanais en Aquarelle- 14j / 11n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 2620€ base 2 passagers. 2250€ base 3 passagers. 1950€ base 4 passagers. 1740€  base 6 passagers.

Kunming – Dali – Lijang  – Ninglang – Lac lugu -  Zhongdian

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme, les guides locaux parlant français et les frais d’entrées.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.


La Pastorale et les sommets de la montagne jaune de Suzhou - 5j / 4n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 1360€ base 2 passagers. 1120€ base 3 passagers. 1000€ base 4 passagers. 890€  base 6 passagers.

Shangai – Tunxi – Yixian – Hongcun – Nanping – Huangshan – Wuyuan – Jingdezhen

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme, les guides locaux parlant anglais et les frais d’entrées.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.


Le Prélude du trio heureux en Aquarelle - 15j / 14n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 1620€ base 2 passagers. 1470€ base 3 passagers. 1390€ base 4 passagers. 1150€  base 6 passagers.

Pékin – Xian – Shangai  – Suzhou - Tongli

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme, les guides locaux parlant français et les frais d’entrées.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.


Fugue à Guilin - 3j / 2n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.

PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 540€ base 2 passagers. 470€ base 3 passagers. 420€ base 4 passagers. 340€  base 6 passagers.

Guilin – Yangshuo – Longsheng

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme, les guides locaux parlant français et les frais d’entrées.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.



Fugue Pékin, Taiyuan, Pingyao, Xian - 3j / 2n

Période de voyage : Si période de vacances scolaires et fêtes locales, nous consulter
Compagnie Aérienne : Budget des vols internationaux sur les principales compagnies aériennes. Budget moyen 600-700 euros. Le budget est donné hors taxes d’aéroport, hors promotion, au départ de Paris.


PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : à partir de 480€ base 2 passagers. 450€ base 3 passagers. 420€ base 4 passagers. 360€  base 6 passagers.

Pékin – Taiyuan – Pingyao – Xian

Comprenant : Hébergement en hôtel 3 étoiles avec petit-déjeuner, les transferts et le transport en véhicule privé avec chauffeur selon programme, les visites mentionnées au programme, les guides locaux parlant français et les frais d’entrées.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. ?€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances.



Impression chinoise, 8 jours / 7 nuits

Si vous avez peu de temps mais que vous rêvez de voyager en Chine, ce programme sur-mesure est fait pour vous. De kin à Taiyuan en passant par Pingyao, l unique ville médiévale du pays, apprenez en un peu plus sur l histoire et la culture chinoise.

Pékin – Datong – Wutaishan – Pingyao – Taiyuan

Prix : 1330 € par personne base double

Prélude Chinois, 20 jours / 18 nuits

Ce voyage entre Chine moderne et traditionnelle vous ferra visiter de grandes villes chinoises comme de petits villages de campagne riches de paysages verdoyants. Avec ce programme sur mesure, partez à la découverte des rizières et des édifices urbains chinois pour un étonnant voyage à l autre bout du Monde.

Paris – Pékin – Taiyuan – Pingyao – Xian – Guiyang – Huangguoshu – Guiyang – Kaili – Rongjiang – Zhaoxing – Sangjiang – Longsheng – Guilin – Yangshuo – Guilin – Shanghai - Paris

Prix : 3060€ par persone base double

Le Prélude du trio heureux, 15 jours/12 nuits
Découvrir les sites incontournables de la Chine par le train est le Prélude du Trio Heureux testé avec bonheur par nos voyageurs. Chaque étape est un concentré de culture chinoise : fresque bouddhique à Datong,pagode en bois à Yingxian, armée en terre cuite de Xian, cité lacustre de Suzhou ... Le tout pour finir à Shanghai et sa Perle de l'Orient.
Pékin - Datong - Pingyao - Xian - Suzhou - Tongli - Luzhi - Shanghai

Prix : 1290 €/personne, pour un départ en avril/mai 2013,  base 2 passagers.

Prélude du trio heureux et fugue à Guilin, 15 jours/12 nuits
Car chaque voyage et chaque voyageur est unique, ce séjour à la carte à travers la Chine offre la possibilité de découvrir dans une première partie l'essentiel du pays, avant d'y rajouter un passage à Guilin et ses paysages extraordinaires. Construire son séjour sur-mesure en Chine, c'est s'assurer d'un voyage en Chine extraordinaire et à votre image.
Pékin - Xian - Guilin - Longsheng - Guilin - Yangshuo - Guilin - Shanghai
Prix: 1280€/personne, pour un départ en avril 2013, base 2 passagers.
La grande balade chinoise, 22 jours/19 nuits
Il y a de grands voyages qui font les grandes aventures, tel celui de nos voyageurs partis pour une grande aventure en Chine. Par l'avion et par le train, sillonnez les sites incontournables de la Chine pour ne rien rater de sa culture : la Grande Muraille, cérémonie du thé, villages de minorités locales, fabrication de la soie ...
Pékin - Datong - Taiyuan - Pingyao - Xian - Guilin - Sanjiang - Guilin - Longsheng - Guilin - Yangshuo - Guilin - Shanghai - Suzhou - Pingwang - Xitang - Jiaxing - Wuzhen - Hangzhou - Shanghai
Prix : 2390€/personne, pour un départ en mars/avril 2013, base 2 passagers.

Actualités - Articles - Nouveautés

Nouvelles et nouveautés de Chine

Une fête traditionnelle, un festival, une région qui s'ouvre, une recette, un clin d'œil: la Chine, ce n'est pas que le voyage que nous partageons ici mais aussi ses dernières nouvelles et ses actualités

A la rencontre des minorités ethniques du Guizhou

Pour ceux qui entreprennent un second voyage en Chine, vous ne pouvez vous passer de la province de Guizhou, en plein cœur de la Chine du Sud. NostalAsie, votre voyagiste spécialisé en Chine vous permettra d’explorer une province de Chine pleine de richesses culturelles où sa population sauvegarde jalousement leur tradition, leur culture, et ce dans un paysage exceptionnel.

Situé au sud-ouest de la Chine, Guizhou compte 39,59 millions d’habitants. Sur le plan géographique Guizhou est recouvert de montagnes, d’eau, de forêts et de lacs. La province de Guizhou est reconnu pour ses ressources écologiques, sa diversité culturelle tant au niveau de la musique qu’au niveau des danses traditionnelles.

Partir au Guizhou c’est aller à la rencontre d’une population dotée d’une gentillesse incomparable, vous serez accueilli avec le thé en gage de bienvenue. De nombreuses minorités locales ont trouvés refuge au Guizhou, protégé par les montagnes et agençant savamment les rizières en terrasse. C’est justement cet isolement qui a préservé la culture des dizaines de peuples qui se côtoient dans ces montagnes, majoritairement les Miao et Dong. Vous aurez également l’opportunité de vivres des moments inoubliables et assister aux spectacles de musiques et danses traditionnelles. En dehors de l’agriculture, les villageois perpétuent l’artisanat ancestral dans la fabrication du papier, la couture de costume en batik, le tissage, la forge de bijoux en argent…

Si la rencontre avec les minorités locales est un moment émouvant, la découverte de la nature du Guizhou est tout aussi fascinante. La roche calcaire se découpe en éperon rocheux, découpée par la pluie et le temps, formant les célèbres karsts des Cent Mille Montagnes. Les paysages sont des successions de rizières en terrasses, de moyennes montagnes et de collines d’où jaillissent des cours d’eau.

Attardez vos pas au village miao à Xijiang. Vous apprendrez à sécher les céréales mais aussi à vous coiffer comme les miao. Les beautés sont nombreuses à découvrir dans cette partie de la Chine, une prolongation dans les paysages karstiques de Guilin ou encore un saut pour prolonger votre au Yunnan sont des options envisageables.




Pour plus de renseignements, venez visiter notre blog.


Avis des voyageurs - Chine

Voici quelques extraits de nos clients qui, de retour de leur voyage au Chine, nous livrent leurs coups de cœurs, leur satisfaction ou leurs attentes.

Bonjour Anais,

Je crains de ne pas vous avoir assez remerciée hier pour le sérieux de l’organisation de notre voyage et votre réelle attention à notre égard. Je le fais donc par ce mail…..et puis je vous souhaite de faire, à votre tour, un très beau voyage.
Quelques remarques oubliée hier qui pourraient vous aider pour d’ autres voyageurs:
- Il est possible d’aller par le train de nuit de Pékin à Pingyao, nous avons rencontré dans notre guest house des voyageurs français qui l’avaient fait. Un préposé vous réveille avant l’ arrivée du train vers 4h30 du matin et surtout il est possible de prendre un petit déjeuner dès 5 h du matin à la guest house Tian Yuan Kui. Néanmoins on manque alors le temple de Jinci qui est une pure merveille……
– A Pingyao, si vous avez le temps, allez voir le temple de Shanglin Si ou on est quasi seuls et qui est resté » dans son jus « … Mais n’ y allez pas en vélo comme le suggèrent certains guides papier inconscients, la route est très dangereuse pour les cyclistes…
– A Xi’ An un musée entre la ville et l’ aéroport mérite qu’ on s’ y intéresse et là encore il n’y a personne: le musée enterré de Han Yangling (les groupes préfèrent faire 3 h de queue pour visiter le musée d’ histoire du Shaanxi ). Merci de nous avoir conseillé dans le « roman de séjour » la visite des sources thermales de Huaqing, beaucoup de monde mais visite intéressante.
– A Suzhou prenez le train par la » future plus grande gare d’ Asie », à moitié construite et opérationnelle, elle est aussi grande qu’ un terminal de Roissy et ressemble à s’ y méprendre à un aéroport….c’ est la gare le plus loin de la ville, 1/2 h de taxi.
– Et à Shanghai, si vous avez le temps, le musée d’urbanisme sur la place du Peuple est extraordinairement intéressant car il montre le futur grand Shanghai, à l’ horizon 2012… Six centralités, avec toutes les fonctions d’ une ville, 60 villes nouvelles, 600 » villages » sortiront de terre dans les années à venir encerclant le Shanghai actuel, qui ne sera plus qu’ un centre parmi les six autres…..

Bon séjour !
Véronique S. – Août 2013
_____________________________________________________________

Bonjour Anaïs,
Pour vous informer que nous sommes satisfaits de la prestation de ce voyage et si nous avons l’occasion nous conseillerons votre agence.
Voici quelques commentaires.
A Pékin le français de notre guide était souvent incompréhensible mais elle a fait son maximum pour nous aider.
Le français des autres guides était bon, leurs commentaires intéressants et ils ont toujours été disponibles.
Le guide de Shanghaï n’était pas à notre arrivée (ce qui aurait pu être un problème pour une 1ère arrivée en Chine) nous avons donc dû prendre un taxi (200 yuan) Le transfert pour le retour a été assuré.
Les hôtels correspondaient à nos attentes.
Bien cordialement,
Nadine G. – Sep11

Réponse de NostalAsie: Il y avait un souci de bouchons, merci pour votre décision de rentrer à l’hôtel (avec coordonnées d’hôtels vous prenez un taxi pour rentrer), notre correspondant vous a remboursé bien entendu le coût du taxi. Sinon, effectivement l’accent très marqué de certains guides parlant français en Chine pose souvent des problème de compréhension. Merci et à très bientôt pour un prochain projet.

Ylinh, chef de produits, NostalAsie
_______________________________________________________
Chère Y Linh,

Bonjour
Je suis rentré de Chine. Mon voyage s’est très bien passé. Je suis tres content de vos prestations, avec des coups de coeur dans l’hôtellerie comme l’hôtel de charme de Tongli (vieille maison mandarinale charmante).
Bon service de transports en micro-bus avec chauffeur : je me suis débrouillé avec mes quelques phrases de chinois.
Encore merci, et j’espère revoyager avec NostalAsie.
Amicalement
Olivier P.
________________________________________
Voilà dernier jour d’un très beau voyage avec de belles rencontres. Arrivée à Wutaishań sous la neige puis soleil éblouissant et ciel bleu. Très cordialement.
Béatrice B. et Philippe G. – mars 2014

Récits de voyage - CHINE

Voici quelques uns des récits de voyages en Chine, extraits du carnet de voyage de l’équipe NostalAsie qui a humecté l’ambiance et testé la logistique du pays pour faire de votre futur voyage sur-mesure en Chineune réussite.

Repères

Quelques chiffres et les grandes découvertes attribuées à la Chine

2000 avant JC, la fabrication de la soie,  en 1700 avant JC, la découverte du bronze et les techniques de fabrication de la porcelaine. L'encre de Chine est arrivée en 700 avant JC, suivie par les constructions hydrauliques, les laques et l’astronomie, le papier en fibre végétale et les premiers essais d’anesthésie. La calligraphie est inventée vers les années 200-400, suivie par le premier livre imprimé (618), la poudre à canon, la boussole (960) et le papier monnaie (1200)...
Sa population représente un cinquième de l’humanité, mais très concentrée en grandes mégalopoles et sur les régions côtières. Le grand ouest de la Chine, les deux régions du Xinjiang et du Tibet, reste une contrée où l’on parcourt encore de grands espaces sauvages.
Religion et rythme de l’année : le Bouddhisme de grand véhicule, le Taoïsme, le Confucianisme et le culte des ancêtres sont les religions nationales, à cela s’ajoutent croyances et rites populaires et provinciaux. Le rythme de l’année suit le calendrier lunaire quoique le rythme de vie de la Chine moderne soit en train de s’imposer à grands pas.
Musiques et danses : la diversité ethnique et la grandeur du territoire laissent imaginer une richesse sans égale des trésors artistiques traditionnels, tant académiques que populaires. La vie moderne et la révolution culturelle ont beaucoup contribué à sa disparition, parfois inexorable. Une infime partie de ces trésors est reconstituée et proposée durant quelques étapes d’un voyage comme l’Opéra de Pékin, le spectacle de la Dynastie Tang à Xian, les chants et danses des ethnies dans le Yunnan, ou encore, dans une version un peu modernisée des cirques de Shanghai.
Extrait d’un carnet de voyage en Chine

LE YUNNAN,  KUNMING

Kunming, la ville de l’éternel printemps, capitale du Yunnan, s’enorgueillit pour son climat, pour ses sols fertiles où tout pousse et donne d’excellents résultats gustatifs, pour ses vingtaines d’ethnies minoritaires nationales, pour sa Porte du Dragon protégeant la ville des énergies néfastes et pour son lac. Par un chemin escarpé qui laisse apparaître de très belles vues sur le lac Dianchi, nous montons cette montagne, passant devant le temple Zhengwu, le Pavillon Sangqing, et le temple Linguang, pour atteindre son point extrême ouest. Accrochée presque sur le flanc de montagne, une minuscule porte et un tout petit temple où l’on vénère Confucius et QuanYin, la porte du Dragon, le tout taillé dans les rochers par la seule force humaine.
A Kunming, il faut s’écarter des grandes avenues, se perdre dans les ruelles et les quartiers derrière les grands axes, pour y observer la vie des habitants, ressentir leur hospitalité et leur gentillesse. Ou aller à l’extérieur de la ville pour découvrir ses paysages parfois étranges comme ceux de la forêt de pierre...

LE YUNNAN, LIJANG

Nous arrivons à Lijang depuis Kunming, par un vol du matin, après avoir survolé l’eau turquoise du lac Dianchi et une région montagnarde très verte et variée. Ici commence le contrefort de l’Himalaya. De l’aéroport, nous partons directement à la montagne située à une trentaine de kilomètres de la ville.  L’hôtel Dongba Palace, situé au pied de la montagne d’où part le téléphérique, ressemble à une yourte géante de couleur ocre, il nous accueille par un totem haut d’une vingtaine de mètres, mi-personnage des Simpson, mi-naïf. Le déjeuner, servi dans le style Han, c’est à dire une table ronde tournante, met en avant les spécialités du pays, parmi lesquelles d’excellents champignons et les mets servis en entrée.
Enfilant les doudounes prêtées par la station, nous voilà embarqués sur le téléphérique. Des vues époustouflantes du haut de la vallée teintée à peine par les couleurs d’automne,  le pic et le glacier apparus sous différents angles... la cabine nous a déposé à 4067 mètres de hauteur.

Un sentier en bois avec des rampes suit nos pas, zigzague sur la neige. Nous avançons lentement parmi les chinois, extasiés, qui se font photographier sous tous les angles. Hormis eux, on n’a pas l’impression d’être en Chine mais plutôt dans une station suisse. Sur la droite se dresse le glacier, recouvert d’une neige blanche. Il paraît que souvent, quand il n’y a pas de neige, sa couleur vire au vert, d’où son nom « la montagne du Dragon de Jade ». Deux sommets avec leurs coiffes blanches éternelles jouent à cache-cache avec les voiles de nuages filant à toute vitesse là-haut, le soleil brille de toutes ses forces. Fascinée par ce paysage grandiose, je suis montée par le sentier jusqu’au dernier point, 4576m, où il ne nous est plus permis de continuer.
Au bout d’une heure, le mal de montagne commence à se manifester, nous avons regagné le confort de la cabine et rebroussé chemin aérien pour descendre.

N’ayant pas eu le temps pour visiter le village de Baisha avec ses fresques légendaires et le monastère de Yufeng, avec beaucoup de regret, nous regagnons la vieille ville de Lijang.
Malgré l’installation des boutiques dans les maisons traditionnelles à façades rouges pourpres, un fléau inévitable dans toutes les belles cités touristiques du monde, l’émotion reste forte. Deux énormes roues à eau marquent l’entrée de la vieille ville. Je prends le « circuit » à l’envers, partant de la petite rue de droite au lieu de prendre la rue principale, et me laisse perdre dans le dédale des courettes, des sentiers pavés, des impasses menant aux habitations restant aux villageois. Les ruisseaux aux eaux claires et aux courants très forts quadrillent le village, se font entendre à chaque tournant de sentier, ou apparaissent soudainement sous l’ombre d’un sol pleureur, entre deux toits à tuiles grises et ondulées...  Puis l’on commence à voir un peu la foule en approchant la toute petite et pittoresque place centrale où les petites tables coincées entre le bar et le ruisseau sont prises d’assaut par les touristes. D’autres maisons colorées de horde de piments rouges séchés, de lanternes rouges, et de géraniums se juchent au bord de l’eau, cachées derrière un pont en pierre, donnant ainsi l’illusion d’un décor cinématographique. Les femmes en tenue naxi, colorée et chargée de significations, discutent derrière leur étale de marchandises en tricotant, les enfants rentrent de l’école, l’air sérieux, les vieux messieurs avec leur turban rond et leur barbe longue et blanche aux lunettes sont assis tranquillement derrière les grands bocaux contenant les remèdes miracles de la pharmacopée chinoise, boulier à la main....  Un endroit paisible et délicieux pour une promenade sans but précis.

La nuit tombe lentement au rythme de l’éclairage des lanternes rouges. On ne voit plus le ruisseau, on l’entend seulement. La balade nocturne fait découvrir Lijang par d’autres sens. Les touristes ont presque disparu, les gens sont au ralenti, les ombres rouges et noires, le visage à peau très claire d’une jeune fille naxi éclairci à la lueur d’une bougie, les tables entourées de participants pour une partie de mah-jong, entendus de loin par le bruit qu’ils font lorsqu’ils brouillent les pions au début de chaque partie... une boutique de souvenirs excessivement éclairée ou encore ce joli square entouré de cafés et de cyber clubs. Je m’installe à la terrasse du Simon Café, « Heaven of beers », lieu de rencontre des voyageurs où l’on peut envoyer un petit email chez soi à des milliers de kilomètres de là afin de partager cette émotion... La vieille ville de Lijang les fresques de Baisha font partie du patrimoine mondial protégé.

« L’étang du Dragon Noir »... encore un dragon. Les chinois ont beaucoup d’imagination pour l’appellation des lieux, le Fengshui y est sans doute pour quelque chose.  Un jardin construit selon les règles des gens du coin, c’est à dire, complètement intégré dans le cadre de la nature au lieu des jardins créés de toutes pièces, comme à Hangzhou ou à Suzhou. Un lac à l’eau claire et envahi par les algues noires du fond, qui donnent son nom au parc, agrémenté, au hasard de la promenade, par un pavillon (fermé aux quatre côtés par les portes, les murs et les fenêtres), un kiosque (ouvert aux quatre vents), tous deux de couleurs pourpres, des cascades entendues de loin et des ponts en arc tout en blanc. En toile de fond, un ciel bleu à se perdre et le reflet du sommet enneigé sur l’eau du lac. De très beaux arbres surplombent la surface de l’eau, des petites cascades chantent leur éternelle mélodie, des rires des groupes d’enfants en uniform, la découverte de quelques hiéroglyphes naxi, comportant paraît-il plus de 20000 caractères, datant de quelques milliers d’années, une belle histoire d’amour malheureux donnant lieu à un suicide et à l’incendie du pavillon central... agrémentent la balade heureuse.

La plupart des hôtels se situent dans la ville nouvelle, qui n’est pas très loin de la vieille ville. Il y a un pléthore allant du guesthouse au 5* dans cette petite ville, une vraie surprise.
Le guide nous parle également des différentes branches des lamaseries tibétaines, très présentes (5 lamaseries) à Zhongdian, à quelques heures de route de Lijang, où la hiérarchie est assez compliquée (5 écoles : blanche, jaune, rouge, noire, fleurie, plus les sous groupes ...). Bref, affaire de spécialiste !

DALI, PAYS DES PIERRES DE REVE

Trois heures de route séparent Lijang et Dali, une ville plus connue des touristes car elle était ouverte aux visiteurs étrangers depuis 1982. Le beau lac turquoise  d’Erhai (la mer de l’Oreille) abrite sur ses rives quelques pittoresques villages Baï, le très beau temple des trois pagodes entre lac et montagne, et la vieille petite ville de Dali. Chez les Baï (« blanc »), la cérémonie du thé reflète leur conception de la vie humaine : ils servent d’abord le thé amer, puis le thé sucré pour finir sur le thé qu’ils appellent « arrière goût » ! Le thé amer symbolise la souffrance et les efforts pendant la vie de tout être humain, et la douceur du second thé représente les résultats d’une vie de labeur, et le troisième représente la sagesse...  Lili, notre petite guide arrivant depuis Kunming nous raconte aussi un mariage Baï : La veille, il faut que la jeune fille pleure toute la nuit à haute voix, pour montrer à tous les voisins sa tristesse de devoir quitter le domicile familial. Il n’est sera pas rare de voir les mariées porter les lunettes de soleil pendant le mariage (chez nous, au Vietnam, cela arrive aussi, mais pas la veille ni à haute voix. En fait, il faut être très triste avec quelques larmes aux yeux quand le père de la mariée donne la main de sa fille à son gendre...) ! Puis elle portera un chapeau où l’on accroche tous les pompons rouges et roses qu’on lui a offerts ; plus il y en a, mieux c’est, car cela prouve que tout le monde aime bien cette jeune fille. Elle porte sur le cou un petit miroir pour chasser les mauvais esprits et pour montrer que les deux cœurs se reflètent (le marié en a un lui aussi). Dans ses habits, les indispensables ciseaux, destinés à un double emploi : couper ses habits de mariée après le mariage pour faire les premiers habits du bébé, puis pour se défendre pendant la cérémonie. En effet, tous les hôtes pincent la mariée, le plus fort possible, la première fois pour souhaiter bonne chance au mariage, la seconde fois pour l’amour. Si elle reçoit un troisième pincement de la part d’une personne du sexe opposé, cela veut dire que c’est un séducteur ; elle utilise alors ses ciseaux pour se défendre...

Epis de maïs étalés partout pour le séchage, vielles femmes rassemblées autour d’un lin écru pour préparer le batik, cette technique importée de l’Indonésie depuis des siècles et qui est la spécialité de ce village de Zhoucheng. Tendance sans doute accentuée depuis l’arrivée des touristes. Sous l’ombre des banians millénaires, le marché du village, on revient à quelques dizaines d’années en arrière : petites échoppes de nourriture, la bouchère pesant ses portions avec un poids antique, une vieille dame assise par terre, triant les grains de maïs, son petit-fils solidement attaché dans son dos, le dentiste avec ses pinces, ses petits miroirs et une collection de dents montrant ses compétences (vu le nombre, il doit avoir une bonne dizaine d’années de métier !) devant son étale, le cordonnier qui recoud une chaussure à l’aide d’un petit couteau, de son aiguille et ses deux fils, un cigare « home made » à la bouche... plus loin, une femme porte sur son dos, à l’aide d’un sangle passant par le front, un énorme plateau en bois contenant le fromage de soja, le tofu...  Remontant les pentes de la rue principale bordée de maisons traditionnelles, nous arrivons au temple du village. Sur l’autel principal, cinq statues sont vénérées : Les trois au milieu sont Lao Tseu, Bouddha, et Confucius. Sur la droite, le génie du village, et sur la gauche, selon le guide, se siège la statue de Mei Deng, le bonze qui a introduit le bouddhisme Mahayana en Chine il y a mille ans (détail à vérifier, tout de même).

De la tour au centre de la vieille ville de Dali, on voit une mer de toits en tuiles grises, des rues extrêmement propres et bien entendu des boutiques... Il existe une anecdote dans le coin qui dit : « les vietnamiens cultivent le riz, les cambodgiens les regardent pousser, les laotiens se contentent d’écouter le bruit quand le riz pousse, les thaïlandais les récoltent, et les chinois les commercent ! ». Redoutables, les vendeurs, toutes les règles de marchandage trouvent sa faille ici (on ne sait plus si on enlève 10 pour cent ou 700 pour cent sur le prix annoncé de n’importe quel article... et la différence de niveau de vie entre les touristes occidentaux et les chinois n’a rien arrangé !).

Et encore plus loin, pour avoir des références par les noms. Le Tibet de Diqing (partie Yunnan) et le Tibet Qinghai (sur le plateau à Lhassa). Le lac Napa, les gorges du saut du Tigre, les lamaseries de Diqing. Les femmes Moshu et leur société matriarcale du lac Lugu et un étrange calendrier lunaire étalé sur 10 mois. On compte 25 ethnies sur toute la province avec les Naxi à Dali, la culture Dongba (chamaniste) à Lijang, les Daï à Xishuangbana (pagode birmane et course de bateau pendant la fête de l’eau), le Hani à Jianshui, les rizières en terrasse à Yuannyang….

KUNMING, DE NOUVEAU

Dernier passage à Kunming, avec une balade au marché aux fleurs. Les roses, magnifiques, sont tellement abondantes, qu’on peut les acheter au kilo... Il paraît que toutes les jeunes filles rêvent d’avoir un jour comme cadeau de mariage les 999 roses décorant le char… enfin, la berline en ces temps moderne, de la mariée...
Le chemin de fer reliant Kunming à Hànôi est un des passages les plus pittoresques de toute l’Asie du Sud Est. Construit en 1910, d’une longueur de 847 kilomètres, on doit changer de train à la frontière car les normes des rails entre les deux pays sont différentes. Aussi, on peut descendre en bateau (à vérifier) depuis Kunming, sur le Xishuangbana, en suivant le Mékong pour aller jusqu’à Luongprabang, Vientiane. Et pourquoi ne pas descendre jusqu’au Sud du Laos ?

Pour les internautes, un site à retenir : www.yunnantourism.com



Pour plus de renseignements, venez visiter notre blog.


Découvrez la Chine dans un album photo poétique réunissant les paysages magnifiques et la culture exceptionnelle de ce pays.


Voyages combinés Chine

Vous souhaitez découvrir plusieurs pays? Optez pour voyage combiné entre deux, trois ou quatre pays, toutes les combinaisons sont possibles

L’extension n’est pas forcément la meilleure solution (même si l’on n’est pas très loin parfois, dans le Yunnan par exemple) car on raccourcit son voyage en Chine et on ne découvre pas pour autant le Nord du Viêt-nam.

Néanmoins, voici quelques exemples d'itinéraires conçus spécialement pour nos clients :

- L'Asie mineure : Continuation de la route de la soie sur l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Kirghizistan.

- Une croisière en Cargo Réservée aux voyageurs aimant l’authenticité et quelques moments de solitude, un voyage réellement hors du commun. A la suite d’un voyage sur les terres de l’Empire du milieu, embarquez pour de  l’authentique… en une dizaine de jours, à bord des bateaux porte-conteneurs (il y existe tout de même une piscine et un gymnase) de Shanghai, en passant par les ports de Ningbo, Yian Tian, Hongkong, puis débarquement à Kelang, en Malaisie…

Voyages combinés Chine – Hongkong – Macao – Mongolie – Russie – Tibet – Népal

Le trio par le Transsibérien Chine - Mongolie - Russie,  17 jours/16 nuits

Le train mythique du Transsibérien est un voyage qui vous emmène d’Est en Ouest, de l’Asie en Europe, un voyage qu’on doit faire une fois dans sa vie. Ulan Bator, Pékin, Irkoutsk, Vladivostok, Ekaterinbourg… que des noms qui font rêver, voici en version courte.

Le trio des Steppes Chine - Mongolie - Russie,  25 jours/23 nuits

Le train mythique du Transsibérien est un voyage qui vous emmène d’Est en Ouest, de l’Asie en Europe, un voyage qu’on doit faire une fois dans sa vie. Ulan Bator, Pékin, Irkoutsk, Vladivostok, Ekaterinbourg… que des noms qui font rêver, voici en version long, de Hongkong à Moscou, ce chemin de fer mythique des steppes et de la taïga.

Le trio Himalayen Chine - Tibet - Népal, 19 jours/18 nuits

Depuis que la ligne de chemin de fer Pékin Lhasa a battu le record du train le plus haut du monde au Pérou, le rêve tibétain commence dès l’embarquement dans ce train, en passant par les endroits comme Xian, Lanzhou avant d’aller à Lhasa. On continuera le périple trans-Himalayen pour repartir de Kathmandou au Népal et ses temples. Superbe…

Le duo Corée du Sud - Chine,  13 jours/12 nuits

Après un circuit classique, le Prélude Coréen dans lequel on a découvert les sites principaux de la Corée du Sud, nous partons de Séoul en faisant une halte à Shanghaï pour mesurer la différence et la similitude des deux mégalopoles...

Le trio Hong Kong - Macao - Chine, 11 jours/10 nuits

Entre Canton la chinoise, Hongkong l’Anglaise et Macao la Portugaise, toutes trois maintenant appartiennent à la Chine, les matrices communes sont palpables, mais les différences sont flagrantes, à constater sans modération avec ce trio Hongkong – Macao – Canton.