Voyage ARGENTINE

INFORMATION VOYAGE

Quel est le décalage horaire entre la France et l’Argentine ? Quelle est la meilleure saison pour faire son voyage, peut-on aller en Argentine pendant les vacances d’été ? Quelles sont les formalités, doit on avoir un visa pour aller en Argentine? Quelle est la durée et quelles sont les étapes essentielles d’un circuit classique en Argentine? Que peut-on visiter et combien coûte un circuit individuel personnalisé ? Peut-on louer une voiture ? Comment sont les hôtels ? Quelles sont les meilleures compagnies aériennes et quel est temps de vol pour Buenos Aires ?

Retrouvez ici toutes les informations pratiques pour préparer votre prochain voyage en Argentine.

Informations générales sur l’Argentine

Comment y aller ?

Programmes de voyages

Nos clients l’ont fait

Vos hôtels de références en Argentine

Budget des vols internationaux

en savoir plus

Argentine : vos véritables voyages sur-mesure en Argentine selon NostalAsie

Un voyage en Argentine peut être fait avec location de voiture sans ou avec chauffeur. On peut avoir un guide mais le coût reste onéreux. Comme il s’agit de votre voyage, vous pouvez choisir le type de services qui vous convient le mieux, l’Argentine se prête parfaitement à cette adaptation.

Le Prélude d’une douzaine de jours privilégie la découverte de la nature du pays, incluant les glaciers, Valdès et la Terre de Feu. Nous offrons la formule « Estampe en Roues libres » sur la plupart des régions, mais à Valdès et en Patagonie, il est judicieux de prendre certaines excursions en départ regroupé. L’extension la plus courante est celle des chutes d’Iguazu. On peut aussi opter pour la formule Estampe avec les transferts, visite libre et longs trajets en bus. Il faut avoir du temps et de la patience, et ce n’est pas forcément moins cher si l’on choisit le confort des bus avec couchettes.

Les Nostaliens, clients fidèles de NostalAsie savent bien que les services sont dosés parfaitement à votre style : inutile de vous faire visiter une ville avec voiture, guide, chauffeur si vous êtes un randonneur urbain dans l’âme, on ne vous impose pas la pension complète si vous aimez partir nez au vent pour dégoter le meilleur marchand de soupe du quartier ou retrouver les souvenirs gastronomiques après trois semaines de voyage au restaurant français le plus en vogue de la capitale


Les circuits et itinéraires suggérés en Argentine, à personnaliser

Organisez votre voyage en Argentine selon vos envies, personnalisez-le à la carte: sites majeurs ou itinéraires hors des sentiers battus, randonnées ou alpinisme, séjour gastronomique ou à la recherche des vieilles pierres, sites sacrés ou vestiges de l’histoire contemporaine. Voici quelques exemples d’itinéraires pour inspirer votre projet:


Circuits classiques Argentine, Les Préludes
Les Préludes, idée de circuit classique en Argentine sont destinés aux voyageurs visitant l’Argentine pour la première fois et disposant d'un temps limité. Ces itinéraires classiques vous emmènent visiter les lieux les plus représentatifs, les sites majeurs à ne pas manquer. Ces itinéraires peuvent aussi servir de base pour varier selon ses envies sur les extensions.


Itinéraires hors des sentiers battus, Les Fugues
Forts d'une connaissance approfondie des régions traversées, nous avons découvert en Argentine un ou plusieurs itinéraires, souvent exclusifs, plutôt destinés à un second voyage, ou pour l'approfondissement d'une passion particulière: les Fugues, ou encore quelques Fantaisies ou Rhapsodies.


Séjour en Argentine : voyage aventure, nature, safari animaux marins, gauchos…
A la place d'un voyage itinérant où vous changez d'hôtel quasiment toutes les nuits, on peut aussi opter pour les séjours plus longs sur quelques étapes, une excellente façon de s'imprégner de l'ambiance d'une ville ou d'un village, de la vie quotidienne des habitants. Ralentissez votre rythme, votre voyage en Argentine ne peut être que plus savoureux.


Tendance Voyage Argentine : écotourisme, sport, photos…

La grande tendance actuelle est des voyages "photos". On prendra son temps pour être aux bons endroits aux meilleurs moments pour la lumière, ou pour un événement particulier. L’Argentine est une destination photogénique à plusieurs titres, à nous consulter.



Circuits classiques Argentine, Les Préludes

En savoir plus

Itinéraires hors des sentiers battus, Les Fugues

En savoir plus

Séjour Argentine: Balnéaire, gastronomie...

En savoir plus

Tendance Voyage Argentine: écotourisme, sport, photos…

En savoir plus

ARGENTINE : PRIX DE VOTRE VOYAGE PERSONNALISE

Combien coûte un voyage en Argentine? Quel est le prix d'un voyage à la carte, en individuel ou en groupe ?

Il ne nous semble pas judicieux de poser cette question ni d’y répondre de manière catégorique. Nous vous questionnons plutôt quel sera le budget que vous ne souhaitez pas dépasser pour votre projet de voyage en Argentine. Nous y travaillons pour y approcher le plus possible en tenant compte de vos desiderata, de vos expériences voyageurs et des facteurs sur place, puisqu’il n’y a que le prix qui compte.

L’Argentine est une destination onéreuse. Sur une base de deux voyageurs, avec un billet international en moyenne saison, il faut compte entre 3000 et  3800 euros pour un circuit classique d’une douzaine de jours. La formule « Roues libres » dans le Nord-Ouest devrait se chiffrer dans les 2500 à 3000 euros par personne pour la même durée. Un circuit complet de formule Estampe de 3 semaines en Argentine peut atteindre 4500 – 5000 € par personne, voire plus selon l’hôtellerie choisie.

"Nos clients ont fait" est l'outil idéal pour vous faire une idée sur les prix d’un voyage en Argentine. Afin de vous faire une idée, voici une sélection des voyages en Argentine réalisés par nos clients avec les prix respectifs.


Fugues dans le nord argentin, 10jours/9nuits

Période de voyage : Avril 2017
Compagnie Aérienne : NON, rendez-vous sur place de Buenos Aires à Buenos Aires
PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : 1870 € base 2 passagers.

Buenos Aires - Iguazu – Salta - Salvador de Jujuy - Purmamarca


Comprenant : Les vols intérieurs, Les transferts d arrivée et de départ selon programme, l hébergement base double en hôtels avec petit-déjeuner, la location de voiture: Citroën C3 1.5 Origine ou similaire, pick up à 09.00hs à l´hôtel de Salta et drop off à l hôtel, kilométrage illimité (par voiture), la location du GPS, le deuxième conducteur, l assurance responsabilité civile de la location de voiture.

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. 900€), le visa, les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d assurances.


Fugue dans le nord ouest argentin, 16 jours / 18 jours

Si vous avez l occasion de vous rendre dans le nord ouest de l Argentine, prenez le temps d observer les paysages qu offre la nature argentine et apprenez en plus sur l histoire de ce Pays. Ce voyage créé sur-mesure pour des clients de NostaLatina est aussi enrichissant que dépaysant.

Francfort – Buenos Aires – Iguazu – Salta – Purmamarca – San Salvador De Jujuy – Cafayate

Prix : 3150 € par personne base double



Le prélude Argentin au départ de Montpellier

Ce voyage à la carte en Argentine, créé par l agence NostalAsie pour ses clients, a permis de faire découvrir la richesse de la faune et la flore du pays grâce à un programme complet allant de Buenos Aires à Iguazu en passant par les montagnes d Ushuaia et les glaciers d El Calafate...

Montpellier – Buenos Aires – Trelew – Punta Tombo – Puerto Madryn – Péninsule Valdes – Puerto Madryn – Ushuaia – El Calafate – le glacier Upsala ou Onelli – Spegazzini – El Calafate – le glacier Perito Moreno – El Calafate – Iguazu – Buenos Aires – Montpellier

Prix : 4330 € par personne base double


Prélude Argentine et fugue aux glaciers Chiliens, 19 jours/16 nuits

Un voyage pour voir toute l’Argentine, ou presque, un circuit classique qui va du nord au sud depuis les chutes d’Iguazu jusqu’à la Patagonie. On profitera pour voir Torres del Paine au Chili depuis les glaciers argentins…

Buenos Aires - Trelew - Punta Tombo - Puerto Madryn - Péninsule Valdes - Ushuaia - El Calafate - Glaciers - Trekking - Puerto Natales - Torres del Paine - Glaciers - Puerto Natales - El Calafate - Iguazu - Buenos Aires

Prix : 3320€/personne, pour un départ en novembre 2012, base 1 passager.


L'Argentine en bus, 15 jours/14 nuits

Voilà le rêve de grands voyageurs baroudeurs: parcourrir l’Argentine en bus. Ce circuit vous emmène plutôt dans la région de Bariloche en passant par la péninsule de Valdès pour y voir baleines en saison, pinguins et lions de mer...

Buenos Aires - Puerto Madryn - Esquel - Bariloche - Buenos Aires

Prix : 1740 €/personne, pour un départ en 20 décembre 2012, base 2 passagers.


Le Nord Argentin en bus, 15 jours/12 nuits

Autre rêve de grands voyageurs baroudeurs: parcourrir le Nord Ouest de l’Argentine en bus. Ce circuit vous emmène dans la région de Salta, en passant par Tucuman avant de finir le séjour dans les vignobles de Mendoza.

Buenos Aires - Salta - Tucuman - Mendoza - Buenos Aires

Prix : 1560 €/personne, pour un départ en décembre 2012, base 2 passagers.


Fugues en Patagonie chilienne et argentine, 16 Jours/14 Nuits

Voyagez dans la Patagonia Fantastica. Découvrez les parcs naturels et les glaciers de cette fabuleuse région en séjour sur mesure au Chili et en Argentine.

Période de voyage : Décembre 2017
Compagnie Aérienne : NON, rendez-vous sur place de Santiago à Santiago
PRIX PAR PERSONNE (sous réserve de disponibilité) : 3540€ base 1 passager.

Santiago – Puerto Montt – Puerto Natales – Torres del Paine – El Calafate – Bariloche - Santiago

Comprenant : Hébergement en hôtel en chambre SGL avec petit-déjeuner (aucune possibilité de bénéficier du petit déjeuner si sortie de l’hôtel avant 07h00 du matin), les vols intérieurs, les transferts dans la zone centrale du Chili en privé, les excursions à Puerto Montt et Puerto Varas en groupe avec guide bilingue hispanophone/anglophone, la visite du parc national Torres del Paine en groupe avec guide bilingue hispanophone/anglophone, les transferts en Patagonie en groupe sans guide, uniquement chauffeur hispanophone, les tickets de bus entre Puerto Natales et El Calafate, le transport depuis l'administration du parc jusqu'à Tyndall (aller/retour), les tickets de bus depuis l'administration du parc jusqu'à Puerto Natales, les entrées aux sites mentionnés dans le programme, l’excursion Perito Moreno en groupée avec guide anglais/espagnol

Ne comprenant pas : Les vols internationaux (env. 950€), les pourboires et dépenses à caractère personnel, les primes d’assurances, les entrées aux sites mentionnés.






Actualités - Articles - Nouveautés

Une fête traditionnelle, un festival, une région qui s'ouvre, une recette, un clin d'œil: l'Argentine, ce n'est pas que le voyage que nous partageons ici avec vous mais aussi ses dernières nouvelles et ses actualités

L’argentine par le Nord-Ouest

Vous avez décidé de faire un voyage en Argentine prochainement et  votre budget est serré. En passant par votre agence spécialiste de l’Amérique du sud vous choisissez vous même vos étapes de votre voyage en fonction des prix proposés. Votre agence continuera de traiter votre demande de la façon la plus juste possible et prenant bien en compte vos envies.

Et si vous avez l’occasion de vous rendre  dans le nord-ouest de l’Argentine, une escale essentielle sera nécessaire dans la province la plus grande de l’Argentine : Salta.

Surnommée Salta la belle, la ville de Salta est la capitale de la province du même nom. Littéralement au pied de la Cordillère des Andes, elle affiche depuis sa fondation en 1582 un patrimoine tout à fait unique, préservé et attirant. Son patrimoine colonial est de loin le mieux conservé du pays, avec de nombreux édifices encore debout tel le Cabildo qui abrite deux musées (un musée historique et un musée colonial et des beaux-arts). Après avoir vu moult édifices coloniaux, prenez la direction de la gare pour embarquer dans le Tren a las Nubes ou le Train des nuages.

Salta est le point de départ à 1 187m d’altitude d’une voie ferrée qui monte jusqu’à La Polvorilla à 4 220m d’altitude. D’avril à novembre, le petit train grimpe les villages les un après les autre à la vitesse de 35km le long des 434 km de voies ferrés. Il vous faudra près de 15 heures pour rejoindre la dernière station et sur les 21 que compte la ligne vous trouverez forcément votre point d’arrivée. Et aurez tout votre temps pour rêver la tête, vraiment, dans les nuages.

Il est possible de monter encore plus haut, jusqu’à San Antonio de los Cobres, par le col Abra del Acay à 4 895m d’altitude. Oui, c’est haut. Pour revenir à des latitudes plus douces, descendez à Humahuaca. Cette ancienne colonie indienne est un petit village andin typique où vous trouverez la vie dans les Andes tels le vivent les locaux : plats régionaux, artisanat, instruments de musique … Quitte à parler de nourriture, la ville de Cafayete est réputée pour la qualité de ses vins et sa gastronomie. Aventurez-vous à quelques dégustations, peut être votre palais y trouveras une pépite.

Si vous êtes intéressée par l’histoire visitez la ville de Chicoana et découvre l’architecture de l'empire Inca, dont il subsiste d'importantes ruines ou  visitez le Museo Arqueológico Pío Pablo Díaz situé à Cachi. Ce lieu abrite plus de 5 000 pièces de collection ou bien captez la magnifique vue d’un paysage pittoresque dans la ville de Santa Victoria Oeste.

Voici ce que l’Argentine du Nord a dans le ventre, et elle a tout le reste de son corps à offrir : le tango à Buenos Aires, les chutes d’eau d’Iguaçu, la ville australe d’Ushuaïa et ses glaciers … Pour un voyage personalisé et sur-mesure en Argentine, flâner sur notre blog ou renseignez-vous sur notre site.


Pour plus de renseignements, venez visiter notre blog.

Avis des voyageurs - Argentine

Voici quelques extraits de nos clients qui, de retour de leur voyage en Argentine, nous livrent leurs coups de cœurs, leur satisfaction ou leurs attentes.

Madame,
Si vous le voulez bien, nous souhaitons vous faire un retour sur notre voyage en Patagonie.
Nous sommes globalement très satisfaits de la prestation fournie qui correspond bien à notre concept du voyage. Nos enfants ont également beaucoup apprécié. Nous avons fait de merveilleuses randonnées en toute liberté,  découvert une nature absolument splendide, fait de belles rencontres humaines …

Nous avons eu l’occasion de goûter le confort qu’apporte la présence d’interlocuteurs sur place en cas de pépin puisque, comme vous le savez, le vol prévu le 21 avril au matin en partance de Ushuaïa vers Buenos Aires a été annulé par la compagnie aérienne, ce qui a décalé notre arrivée à Bariloche d’une journée. De ce fait, nous n’avons pas pu bénéficier de la nuit d’hôtel View à Bariloche le 21 avril. Nous avons dû payer en remplacement l’hôtel Waldorf (1 312 pésos) à Buenos Aires. Nous aimerions être dédommagés de ces frais supplémentaires, compte tenu notamment que vous avez peut-être pu annulé suffisamment tôt dans la journée la chambre réservée pour nous à Bariloche d’une part, et que d’autre part, les conséquences de l’annulation du vol mériteraient d’être prises en charge par les assurances.

Suite à cet imprévu, il y a eu un petit loupé : tandis qu’une personne nous attendait à l’aéroport et nous a conduit à l’agence de location de voiture … celle-ci avait prévu de son côté une prise de voiture directement à l’aéroport. Nous avons donc dû patienter le temps que la voiture prévue pour nous revienne à l’agence. Nous supposons que peut-être Emilio et Francisco avaient donné chacun de leur côté des consignes contradictoires, mais rien de grave !

Les locations de voiture se sont très bien passées ; le second modèle (Renault Duster) a eu notre préférence car plus spacieux et plus adapté au terrain des routes en terre que le premier modèle.
Les hôtels étaient dans l’ensemble tout à fait agréables. Celui que nous avons préféré, le plus accueillant est celui de El Chalten, l’hôtel Lunajuin.

En revanche, nous ne sommes pas satisfaits de l’hôtel Waldorf de Buenos Aires, et nous recommanderions même de l’éviter. Nous y avons passé quatre nuits et avons été sincèrement déçus. La première nuit, l’aération de la salle de bain, très bruyante, provoquait un flux d’air glacial dans la salle de bain, et pas de chauffage à disposition ; la seconde nuit, nous n’avions qu’une serviette de toilette pour deux et pas de tapis de sol ; la troisième nuit, la porte de la salle de bain ne fermait pas. Dans chaque salle de bain, émanait une odeur d’égout. L’utilisation de la wifi dans la chambre nous a été facturée alors même que nos enfants n’ont pas réussi à l’utiliser. A deux reprises de notre présence dans cet hôtel, tandis que nous devions prendre le taxi avant 7h du matin, aucun effort de la part de l’hôtel pour nous permettre de partir avec un petit déjeuner (ne serait-ce qu’une boisson et un petit quelque chose pour ne pas partir le ventre vide). Le matin du 22 avril, jour de transfert vers Bariloche suite à l’annulation du vol précité, nous avons dû payer les chambres au tarif avec petit déjeuner, l’hôtesse nous disant qu’avec ou sans petit déjeuner, c’était le même prix !
Restant à votre disposition pour en discuter,

Bien cordialement,
Anne et Vincent F. – Avril 2014
Avis du chef de produits: Merci pour la photo. Je vois qu’il m’a fallu mettre en souligné dans les fiches techniques que nous fournissons à nos clients avant le départ :  «Attention, malgré qu’on dit qu’on visite la Patagonie en été, tempêtes de neige sont à redouter, habillez-vous en conséquence ! »
_______________________________________________________________


Duo Argentine – Chili
Impressions générales : Voyage satisfaisant avec quelques points améliorables.
Les plus : les sites naturels visités
Les moins : certaines prestations, Santiago

Nostalatina :
Bonne compréhension de mes besoins mais trop grande dépendance des choix de l’agent local
Erreur de date à Santiago qui nous coute 1 jour de voyage
Suivi dossier OK
Info données pertinentes mais générales et non afférentes au voyage
Projet : c’était mon projet  donc je le juge pertinent… mais améliorable au vu des info glanées sur place.

Détails techniques :
Voyage aérien :
LAN : ponctualité OK, service à bord basique, confort minima en Eco, avions neufs (B787), ponctualité respectée.
Mais le trajet vers BA par Madrid/Santiago est trop long : 26 h pour y arriver depuis Orly !
Réponse NostaLatina : Oui nous sommes conscients et vous avons bien informé, afin d’avoir un tarif un peu plus préférentiel pour s’approcher du budget défini.

Qualité des prestations des correspondants :
Argentine:
Hacienda nulle à éviter (j’avais demandé San Antonio de Areco ; on a eu droit à une mini hacienda famélique avec des prestations minimalistes),
Visite Colonia (billets OK, mais éviter à tous prix les reservations de repas dans un piège à touristes franchement deg…).
El Calafate : 2 prestations OK, ponctualité et contenu conformes.
En bref, j’aurais trouvé sans doute mieux seul.

Salta et circuit Auto :
location OK (C3 citroen),
résa hôtels OK sauf un Hôtel médiocre à Salta (Hotel del Convento).
Transfert Salta-SPA : OK – le bus était bien là !

Chili :
San Pedro de Atacama :
Hotel OK
Excursion Geysers annulée de notre fait car on était HS
Transfert vers Calama OK
Santiago –> Valparaiso :
le Guide prévu ne s’est pas présenté (le chauffeur et nous l’avons attendu 45′) une autre Guide a été désignée au pied levé.
Excursion Vignobles nulle (2 verres de vin, regarder de l’extérieur l’installation)
TB visite de Valparaiso avec une « native » de la ville

Santiago : transfert OK (hotels Valparaiso et Santiago réservés par moi)
Hôtels
BA : Hotel TWO  – confort OK mais restrictions sur prestations du fait de la crise actuelle
El Calafate : H. Hainen  – gentillet mais excentré – il y a mieux au meme prix plus prés
Salta : H. del Virrey excellent (quel style !) – H. del Convento (a connu des temps meilleurs.. on a demandé et obtenu d’être surclassés pour quitter notre cagibi obscur)

Circuit auto :
Cafayate : H. Asturias – moderne et confortable – bien placé
Cachi : H. El cortijo – dans une maison ancienne TB restaurée – TB prestations
Purmamarca : H. Casa de Piedra – caractère – confortable – PDéj déficient
Humahuaca : H. Solar de la Quebrada – central – assez ancien mais confortable
SPA : H. San Pedro – grand caravansérail sans caractère – très central – PDej deficient

PI :
A Valparaiso je recommande l’Hotel Fauna – bâtiment ancien restauré par décorateur, perché sur pentes du Cerro Concepcion à coté de l’ascenseur Reina Victoria – chambre design, restaurant et bar surplombant la ville.
A Santiago, j’ai résidé dans un appt moderne près du Cerro Santa Lucia (Lastarria Santiago Suites : pas cher, très confortable, à proximité de tout).

Etapes :
Santiago est la moins intéressante
SPA, Valparaiso, Glaciers à ne pas rater
Circuit autour de Salta TB
Cordialement,
Jean-François C. – 2014
_______________________________________________________________

Les voyages sur mesure Argentine offrent des opportunités de découvrir un pays rempli de magnifiques paysages. Monsieur F. nous fait part de son expérience au travers ce questionnaire retour fait par NostaLatina, spécialiste du voyage à la carte en Amérique latine.
Rien à améliorer, tout a été parfait : la conception du voyage, la compréhension de mes desiderata, l’exécution des services sur place, l’intérêt des lieux… Ah si, la compagnie aérienne pour sa ponctualité et sa fiabilité (vols supprimés créant un sacré bazar).
Monsieur et Madame F., février 2014.
_______________________________________________________________

Bonjour,
Juste un petit mot pour vous remercier de l’organisation de notre séjour en Argentine. Nous avons passé un excellent séjour. L’argentine est un pays magnifique et ne ne pouvons que regretter de pas pourvoir y être resté plus longtemps! Nous avons bénéficié d’un très bon climat (soleil chaud mais pas insupportable)  bien que nous ne partions pas pendant la meilleure période. Nous nous trouvions en période de carnaval dans les environs de Purmamarca: nous en avons pris plein les yeux! salinas grandes…. incroyable! CHutes d’Iguazu: incontournables! de magnifiques paysages à la hauteur de nos attentes. Nous ne manquerons de pas déposer des photos sur votre page facebook!

Concernant les hôtels, je recommande vivement le 1er de Buenos Aires, celui de Iguazu (de loin mieux à mon sens que les autres de sa catégorie) et celui de Purmamarca (cadre enchanteur et accueil aimable et chaleureux à souligner). Je ne mettrai un bémol que pour l’hôtel de Jujuy, très vieillissant et forte humidité dans l’air, mais qui a tout de même le mérite d’être en plein centre (surtout pour rentrer le soir assez tard après le restaurant, ce n’est pas négligeable).

Enfin, pour les vols, c’est un peu la galère avec aerolinas, des retards cumulés et des changements d’aéroports en dernière minute, bref du grand n’importe quoi… c’est vrai que lorsque l’on a 4 ou 5 vols internes programmés sur 9 jours, c’est un peu pénible. Peut être est-il possible de voyager avec une autre conpagine nationale (LAN)? Pour le vol international de retour cela était assez long puisque nous avions une étape supplémentaire par Munich (l’étape de trop!). Je pense que nous aurions du nous rendre directement en voiture à Frankfurt ou par navette privée, cela aurait été un peu moins long.

En bref, un grand merci pour cette belle découverte de l’Argentine.
Sincères salutations.
Lauren G. – 2011

Récits de voyage - ARGENTINE
Voici quelques uns des récits de voyages en Argentine,  extraits du carnet de voyage de l’équipe NostaLatina qui a humecté l’ambiance et testé la logistique du pays pour faire de votre futur voyage sur-mesure en Argentine une réussite.




Repères
Observer les danseurs de tango et gauchos, visiter la Pampa et la Patagonie, parcourir les étendues désertiques de la cordillère des Andes aux chutes de l'Iguazu, ou plus loin, le Cap Horn, la Terre de Feu, le bout du monde, admirer les baleines franches, pingouins de Magellan de la Péninsule de Valdès ou encore les otaries et les cormorans du canal de Beagle tant de raisons de visiter l’Argentine. Les amateurs de culture trouveront un grand intérêt à écumer le nord (Posadas, Misiones, vignobles, la culture andine… On peut aussi sortir de l’ordinaire (bien qu’en Argentine, l’ordinaire est déjà l’exception) : séjourner dans une estancia qui propose randonnées pédestres ou équestres, traverser le canal de Beagle sur des petits voiliers en participant à la manœuvre, ou faire une expédition en Antarctique.
La capitale Buenos Aires où se concentre un tiers de la population totale, peu explorée lors du premier voyage, offre sa sophistication et une atmosphère très occidentale. On est en effet surpris par la façon dont la population argentine, largement issue du Vieux Continent, reste ancrée dans la tradition européenne.

Carnet de voyage - Argentine
Extrait de notre Road Trip Amérique Latine.
Etape 2 et 3 : Iguazu - San Ignacio - Posada - Corrientes - Monte Quemado
Etape 2 : Iguazu - San Ignacio - Posada - Corrientes (500 km)
Départ 8h du matin pour les ruines de San Ignacio qui sont très belles. En fait, ça vaut vraiment le coup de faire les trois: Taravangue pour voir comment est l’église lorsqu’elle est encore debout, Trinidad pour son état de conservation, et San Ignacio. L’ambiance est bien spécifique et très agréable. En fait ce sont les ruines les mieux conservées en Argentine, selon un suisse rencontré à la sortie du site. Il est parti de Suisse en cargo avec son petit camion aménagé (34 jours), et est sur la route vers le Nord depuis 15 jours.
On continue pour Posada, la végétation change, la savane s’annonce avec beaucoup de forêt de pins alterné avec les élevages. Puis route droite direction Corrientes. Trois cent kilomètres et quasiment pas de virage ni de tournant, comme à El Chaco au Paraguay. On longe le fleuve Paran, immense. Des troupeaux de chevaux, de vaches s’alternent avec des estencias qui s’étende sur des dizaines d’hectares. Mais en fin d’après-midi, la fatigue tombe aussi vite que la nuit !
Il nous  à donc fallut trouver un endroit pour bivouaquer. On ne peut pas imaginer comment les estancias sont closes, des milliers de kilomètres de clôtures, du Nord-Est à Ushuaia… Cela me fait regretter la Mongolie où l’on va où l’on veux !
Etape 3 : Corrientes (30) - Monte Quemado (60)
El Chaco Argentine… des kilomètres et des kilomètres (on en a fait plus de 700 aujourd’hui) avec un paysage quasi identique. Des immenses étendues d’herbe et de plantation. La route est toute droite des fois sur une centaine de kilomètres. Beaucoup de circulation jusqu’à Presidencia Roque Saenz Pena. Après, peu de circulation jusqu’à Monte Quemado. et depuis ce gros village au bord de la route 16, quasiment plus de circulation.
A bientôt pour la prochaine étape.

YL
Etape 4, 5 et 6 : Taco Pozo - Dique Cobra Corral - Valles de Calchaquies - Campo Quijano
Etape 4 : Taco Pozo - Dique Cobra Corral

Bonjour à Tous,
Plus de deux heures de piste dont certains passages très difficiles, on arrive sur le lac Dique Cobra Corral. Il est 16h30. Quand on voit qu’on arrivera seulement que dans au moins une heure à la Quebrada de las Conchas, on a décider de trouver un endroit pour s’arrêter ici et partir sur Cafayate le lendemain. Le lac est sublime au milieu de sa montagne, magnifique au coucher de soleil.
Etape 5 : Dique Cobra Corral - Quebrada de las Conchas - Cafayate - Angastaco (Valles de Calchaquies)

Départ tôt le matin. La Quebrada s’est déroulée dans toute sa plendeur. Pas de mot pour la décire. Nous voyons des montagnes vertes pâles, rouges, bordeaux, brunes qui se succèdent sous un ciel bleu limpide parsemé ici et là de quelques nuages blanche. Magnifique !

On prend le déjeuner à côté du lit de la rivière, avant de descentre doucement à Cafayate. Il fait un soleil splendide sur cette place centrale où la vie s’écoule gentillement. Jolie ville, mais je préfère repartir de suite sur les vallées de Calchaquies pour gagner quelques heures de pistes pour le lendemain, malgré le confort qui nous attend au camping et au vu de ce qui est dit sur le camping de l’étape suivante…

Après une halte rapide à Cafayate, on est reparti sur les vallées de Calchaquies. Complètement  différentes de la Quebrada de las Conchas mais tout aussi impressionnant. Pas de mots suffisants pour décrire, aucun appareil photos est capable de refléter le dixième de ce qu’on voit défiler devant nos yeux : cathédrales, flèches, châteaux … toutes formes de roches de toutes les couleurs s’étendent de part d’autre de la rivière de Calchaquiès à moitié sèche.

Inimaginable: à faire au moins une fois dans sa vie !!!

Etape 6 : Angastaco - Molinos - Seclantas - Cachi - Cuesta del Obispo - Quebrada del Toro - Santa Rosa - Campo Quijano

Il n’y a pas de mot : toute cette journée est encore une journée d’émerveillement. Je me demande pourquoi on n’entend pas encore parlé de cet endroit tant !

La piste (la ruta 40) longe el Rio de Calchaqui dans la lumière indescriptible du matin car on est parti à l’aube - 7h30. Passage par Molinos, puis Cachi (à chaque fois deux heures environ de route pour une soixantaine de kilomètres), nous arrivons à la Piedra de Molinos (plus de 3300m d’altitude) pour descendre doucement et rudement à la Cuesta del Obispo. Epoustouflant…

Arrivée à El Carril, alors qu’il était 14h30, nous avons décidé de remonter la piste qui suit el tren a las nubes (de Salta à San Antonio de los Cobres). Le paysage change complètement: un grand canyon tout verdoyant suit el rio Toro laissant passer d’ici et là ponts et viaducs du fameux train.

Puis le paysage devient plus coloré, les montagnes rugissent et changent de perspectives sans arrêt à l’avancement de Dodgi: de l’enchantement non-stop. Un poste de gendarmerie et le panneau « Paso del Sico »  frontière Argentine - Chile nous rappelle ce passage par San Antonio de los Cobres. Le policier nous demande pourquoi il y a « Francia » sur le Dodgi !

La vallée devient de plus en plus aride, on monte très rapidement de 2800m (Puenta de Tastil) à plus de  3000 mètres. A la hauteur de Santa Rosa, il n’y a plus que des pierres et des cactus à flancs de montagne. J’ai ressenti le mal d’altitude venir doucement. Sous l’ombre d’un peuplier dont les feuilles sont toutes dorées dans la lumière couchante, on a décidé de revenir à Puenta de Tastil, l’endroit où une autre piste est supposée rejoindre Purmamarca.

Arrivée au fameux endroit, nous ne trouvons qu’une retraite ecclésiastique flambant neuve (on s’est demandé ce que c’était lors de notre premier passage). On nous dit que cette piste serait en très mauvais état (en réalité on ne l’a vraiment pas vue) et il vaut mieux revenir sur Salta. Il était 17 h et JP était déjà à sa dixième heure de conduite… Mais bon, ce n’est qu’une heure et demi sur cette superbe belle route. Donc, on est reparti. La vallée s’étale maintenant devant dans la lumière couchante, on s’est dit qu’on le mérite bien.

Cette sensation de liberté est vraiment inégalable avec le Dodgi, lorsqu’on dévale ces vallées multicolores dans cette lumière mielleuse des Andes, je me dis que je passerai bien le reste de ma vie à aller me balader comme ça en camping.

Cela me rappelle cette phrase de Marta, la brésilienne « c’est une lumière qui fait vendre la ferme »!
A bientôt pour les prochaines étapes.

YL
Etapes 7 et 8 : Campo Quijano - Humahuaca
Etape 7 : Campo Quijano - S.S. de Jujuy - Tilcara - Humahuaca

Bonjour à Tous,
La montée commence dès la sortie de Campo Quejano pour arrivée à Salta, malheureusement tout est fermé pour la fête nationale. Mais des parades de gauchos en tenue nous ont largement récompensé !

Nous passons rapidement sur la place centrale sans pouvoir nous arrêter, puis avons pris la route au nord pour San Salvador de Jujuy. Arrivée à Jujuy trois heures plus tard, nous nous baladons dans cette ville paisible sous une lumière blanche et un ciel bleu, mais il n’y a pas grand monde sur place.

On reprend la route pour la Quebrada de Humahuaca, tant attendue. Grandiose, aussi grandiose que les  deux journées précédentes ! (longeant l’énorme lit du rio). Ce paysage impressionnant nous laisse deviner la violence et la grandeur de la saison des pluies, nous voyons défiler, tel un film, un des plus beaux paysages de l’Argentine et peut être de tout l’Amérique du sud…
Des dizaines de kilomètres de montagnes multicolores cernant la vallée et la route, des perspectives magnifiques, des couleurs irréelles : vert jade, rouge pourpre, rose, blanc, brun…
Pas de sites à visiter par ici, exepté la Pucara de Tilcara (fortification inca à flanc de montagne entourée de cactus candélabres géants), mais seulement la route, on se balade et on ouvre les yeux!
Le tout sous une lumière mielleuse et pure des Andes, qui redevient immédiatement pure après les nuages de poussière laissés par les automobiles. L’homme n’a pas (encore) tout abîmer… Mais cela arrive à grande vitesse.

On pose nos bagages dans cette petite ville de Humahuaca pavé de pierre et de rues en échiquier, avec ses maisons basses et ses cafés bien cachés où il est agréable de flâner. Le crépuscule retarde encore quelques lueurs de lumières sur les dernières montagnes aux couleurs chatoyantes juste au dessus de la vallée, avant qu’un ciel truffé d’étoiles se tisse sur nos têtes sous les lueurs du premier quartier de lune. Magique…

Etape 8 : Humahuaca - Iruya - Lagunas de Pozuelos - Plateau de Puna - Humahuaca
On met environ deux heures entre Humahuaca et Arbra Pampa, puis deux heures pour faire les cinquante kilomètres de piste pour aller sur Pozuelos. La piste est par moment extrêmement dangeureuse pour le Dodgi avec sa traction arrière et le poid de sa cellule (une tonne). Le paysage qui nous attend est quand à lui d’une beauté extraordinaire, même sans les flamants (qui ont migrés pour l’hiver). Sur ce plateau aride situé à plus de quatre mille mètres, seules les touffes d’herbes peuvent subsiter, battues par le vent (il soufflait à plus de 100km/h quand on y était). Cerné par les montagnes dont quelques sommets à neige éternelle, la laguna d’un bleu azur foncé s’étire sur des dizaines de kilomètres. Quelques troupeaux de lamas et de vigognes broutent paisiblement sous le vent dévastateur.

Nous avons pris notre déjeuner (poulet grillé et légumes, riz) avant de continuer vers la piste nord pou  r sortir. Encore des paysages à couper le souffle à chaque tournant. Des fois on se trouve devant une fourche sans aucune indication.. on a joue donc à pile ou face! Mais ca ne marche pas à tout les coups et on à déjà été obligé de revenir une fois sur nos pas… Enfin, les alpages et les troupeaux de centaines de lamas nous annoncent l’arrivée de la ruta 9 et la fin des pistes. Le tout sous une lumière mielleuse de fin d’après-midi. Magique. Arrivée à Humahuaca, les dernières lumières du soleil font ressembler le sommet à un énorme gâteau à la crème blanc et rouge, mais avec nos petits appareils photos nous ne sommes pas arrivés à capter cette image…



Pour plus de renseignements, venez visiter notre blog.


Et venez découvrir notre album photo d'Argentine !

Voyages combinés Argentine


Vous souhaitez découvrir plusieurs pays? Optez pour voyage combiné entre deux, trois ou quatre pays, toutes les combinaisons sont possibles.

Les combinaisons les plus courantes de l'Argentine sont la Patagonie Chilienne – Argentine, ou encore la région Nord-Ouest et le désert d’Atacama, au Chili.


Les couleurs du désert : Chili - Argentine, 18 jours/17 nuits

Les couleurs ocres et bleus du désert de Atacama – les palettes des peintres du Nord Ouest d’Argentine : le voyageur intelligent combinera ces deux destinations en un seul voyage pour profiter du mieux des Andes !


La symphonie blanche de la Patagonie : Argentine - Chili

L’Argentine et le Chili s’emboîtent parfaitement sur plus de quatre mille kilomètres, un prétexte de balader d’un pays à l’autre pour voir la différence et pourquoi pas, quelques ressemblances. On explora dans ce voyage tous les recoins ou presque de la péninsule de Valdès, des glaciers de la Patagonie argentine et chilienne jusqu’à Ushuaia, on traversera des lacs multicolores pour atteindre l’île de Chiloé… un bonheur pur !


Overland des nuages : Chili - Argentine

Une version moins touristique de ce voyage combiné des deux régions andines de l’Argentine et du Chili, les Andes en randonnée. Pour les trekkeurs chevronnés car il y a la marche en altitude.


Trilogie en Patagonie :Argentine - Chili

Ce trek en Patagonie en voyage combiné Argentine – Chili est réservé aux randonneurs, aux trekkeurs chevronnés. De longues journées de marche nous permettent de découvrir les paysages grandioses de la Patagonie des deux côtés.